Insolite

N’IMPORTE QUI Rémi Gaillard remercie les Nîmois « ses meilleurs ennemis » !

n-importe-qui-affiche-11083569adrug

 

 

Rémi Gaillard, l’humoriste montpelliérain est dans toutes les salles de cinéma depuis hier, mercredi 05 mars 2014 , à l’occasion de la sortie de son premier film « N’importe qui » réalisé par Raphaël Frydman.

Celui qui s’est fait connaître en mettant en ligne des vidéos sur Internet à base d’imposture et de gaudrioles propose, un long-métrage mêlant tout le sel qui a fait son succès. Avec ses potes, Rémi Gaillard fait n’importe quoi… Pour devenir n’importe qui. Mais sa petite amie aimerait qu’il devienne quelqu’un. Et il y arrive quand même un peu.

La critique est mitigée, certain y voit comme Le Parisien « une vraie fiction au parfum d’autobiographie, réussie, rythmée, légère, co-réalisée, pas toujours dans la facilité« , Le Monde est plus réservé : « Produit purement commercial, réalisé dans le plus profond mépris d’un public considéré comme acquis, N’importe qui capitalise sur le succès du trublion et de ses sketches interventionnistes – à mi-chemin entre « Vidéo Gag » et Jackass« .

Pourtant, comme le retour des Inconnus dans « Les trois frères, le retour« , la critique ne semble pas avoir dissuadé les spectateurs de se rendre dans les salles obscures. Sur son compte Facebook, l’artiste de Montpellier rappelle que pour la première journée, il s’agit « d’un record historique pour mon distributeur, du jamais vu. La province je vous aime putain ! »

Il donne même le Top 10 des villes qui ont vu le film hier (1er jour) non sans une petite remarque ou un tacle bien placé, comme pour Nîmes :

« 1- Montpellier (Merci la famille)

2- Marseille (Ici c’est le sud!)

3- Lille (Les lillois sont là, rendez-vous le 15 mars à Lomme)

4- Toulouse (Encore le sud, rendez-vous ce dimanche)

5- Nîmes (Les meilleurs ennemis, mais ça reste le sud)

6- Besançon (La surprise et je viendrai vous voir…)

7- Toulon (Le sud toujours, je vous aime !)

8- Avignon (Rendez-vous ce soir au Capitole Studio)

9- Strasbourg (Merci l’Alsace, je viendrai aussi)

10- Paris (Merci même si je vous en**** !) »

Même si, bien entendu, l’humour est au rendez-vous, on peut regretter que Rémi Gaillard ne soit pas venu à Nîmes présenter son film en avant-première … un passage des paroles aux actes ?

 

Bande-annonce :

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité