Actualité générale.ActualitésPolémique.

SAINT-HILAIRE Les opposants au golf dénoncent l’auteur présumé du labour des prairies

Rémy Coulet, président de Saint-Hilaire durable était présent aux côtés de Joseph Varea, secrétaire de l'association mais aussi Martial Delannoy pour l'association AGIR. Photo DR/E.B.
Rémy Coulet, président de Saint-Hilaire durable était présent aux côtés de Joseph Varea, secrétaire de l'association mais aussi Martial Delannoy pour l'association AGIR. Photo DR/E.B.

Hier, quelques opposants au projet de golf à Saint-Hilaire-de-Brethmas ont mené une opération de sensibilisation à l'entrée du domaine de celui qu'ils accusent d'avoir "saccagé les prairies humides uniques au monde" sur lesquelles la Zad Golfique pourrait voir le jour.

Ce n'est par hasard que quelques membres de l'association Saint-Hilaire-durable ont choisi ce jour pour distribuer leur tract devant le domaine du présumé auteur du labour des prairies en décembre dernier. En effet, dans le cadre de la semaine de la conversion bio 2014, qui se tient du 20 au 30 mars, plusieurs exploitations ouvrent leurs portes aux professionnels de l'agriculture dont celle de celui accusé "du saccage" des prairies humides. Pour les défenseurs de l'environnement, cette participation à un événement qui a pour objectif de promouvoir l'agriculture biologique dénote avec les actes de l'homme en question. "Nous voulons simplement informer la population des méfaits de ce monsieur qui intervient en tant qu'agriculteur et qui, à ce titre, a saccagé par son labour les prairies remarquables mises à jour pendant l'enquête publique" explique Rémy Coulet, président de Saint-Hilaire Durable. Et d'ajouter : "Comme quoi on peut faire de l'agriculture biologique et se comporter comme un délinquant environnemental". Rappelant les espèces protégées découvertes par les associations environnementalistes, les opposants au projet insistent "sur cette zone minuscule mais cruciale pour les enjeux d'implantation des trous de golf. Malgré les courriers envoyés aux décideurs de l'agglo et de l'Europe pour qu'ils fassent un effort de conservation, le terrain a été labouré quelques mois plus tard". Aujourd'hui, les membres de l'association tentent "de remettre les prairies en état", bien décidés à ne pas se laisser faire, et encore moins dans cette période électorale. Car si Max Roustan a été réélu maire d'Alès, les jeux ne sont pas encore faits à Saint-Hilaire-de-Brethmas...

Joint par téléphone, le propriétaire du domaine n'a pas répondu à nos appels.

E.B

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

2 réactions sur “SAINT-HILAIRE Les opposants au golf dénoncent l’auteur présumé du labour des prairies”

  1. Quelle honte pour ce soi-disant agriculteur mais surtout PROMOTEUR !
    Quel manque de respect envers la Population !
    L’agglo possède d’autres terres non cultivées, mais nous pouvons constater encore une fois qu’il s’agit bien là de provocation et de mépris envers les opposants au golf et les différentes Associations.
    Comment expliquer à nos petits-enfants cette destruction alors que nous leur demandons de respecter la NATURE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité