A la uneActualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

ALÈS Réunion publique hier soir autour du maire FN de Beaucaire

Julien Sanchez et Nathalie Challier hier soir. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Julien Sanchez et Nathalie Challier hier soir. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Julien Sanchez, nouveau maire Front national de la ville de Beaucaire, était de passage à la maison du peuple de Tamaris hier soir à l'occasion d'une réunion publique organisée par Nathalie Challier, conseillère municipale et communautaire FN d'Alès.

Trois mois après les élections municipales et quelques semaines après le triomphe du parti aux européennes, les élus frontistes gardois invitaient la population alésienne à une réunion d'information. L'occasion pour eux de "remercier les électeurs" puis d'évoquer, pour Nathalie Challier, la politique menée par le maire d'Alès, Max Roustan, ainsi que l'action d'opposition des élus du Front national. Julien Sanchez, de son côté, est venu "soutenir" sa collègue et échanger plus largement sur l'actualité nationale. Une cinquantaine de personnes assistaient à la rencontre.

Une cinquantaine de personnes ont participé à la réunion publique. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Une cinquantaine de personnes ont participé à la réunion publique. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Au lendemain du conseil communautaire d'Alès, Nathalie Challier indiquait ses "prises de position" sur les sujets abordés en séance. Parmi eux, les garanties d'emprunt des Logis cévenols car "les critères d'attribution sont toujours flous" mais aussi les tarifs des centres de loisirs. "Je voudrais que la priorité soit donné aux gens qui travaillent", justifiait-elle. Et d'ajouter : "Nous faisons une opposition constructive, nous avançons doucement mais sûrement". Depuis le résultats des élections européennes, l'ancienne candidate FN aux municipales dit avoir remarqué "un changement de comportement" du côté de la majorité. "Ils sont plus craintifs et suspicieux... De toute façon, nous ne sommes pas aimés. Nous apprendrons donc à ne pas les aimer non plus".

Le nouveau maire de Beaucaire, qui est aussi conseiller régional, est ravi que le Front national "se restructure" sur le bassin alésien. "Nous avons de plus en plus de militants par rapport à avant où nous étions assez faibles sur le secteur", soulignait-il. Dans son propos, il revenait sur les incidents faisant suite à la qualification de l'Algérie en 8e de finale de la Coupe du monde. "C'est anormal d'avoir des voitures brûlées. Ce qui me choque également c'est de voir les gens agiter des drapeaux étrangers sur le sol français. "Le jour où j'aurai un drapeau étranger chez moi, j’irai jusqu’au bout de ma démarche en allant vivre dans ce pays" commentait-il. "Il y a beaucoup de sujets nationaux sur lesquels nous sommes attendus. La justice et la sécurité restent les problèmes majeurs". Julien Sanchez a également profité de cette rencontre pour discuter des "différents sujets" qui se posent à lui depuis son élection ainsi que des actions déjà mises en œuvre à Beaucaire dans le cadre de sa politique.

Elodie Boschet

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité