A la uneHBCN

HBCN Nouvelle victoire des lionnes face au Havre 26-20 !

HBCN

Cinq sur cinq pour les lionnes ! Une fois encore cette saison, les joueuses de Christophe Chagnard triomphent. Ce soir, au Parnasse, les havraises ont tenu la dragée haute aux nîmoises pendant la première période avant de céder logiquement dans la deuxième demi-heure. Avec cinq victoires en autant de matches, le HBCN conserve sa première place au classement.

Les spectateurs nîmois comme les lionnes ont mis du temps à se réveiller dans cette rencontre. Sur le premier tir havrais, qui manquait pourtant de puissance, Laurie Carretero n'a pas la main assez ferme pour empêcher le ballon d'entrer. Dans la foulée, les havraises, plus en jambes, doublent la mise alors que Maja Son, elle, touche la barre adverse à deux reprises. C'est Mouna Chebbah, excellente ce soir, qui trouve enfin l'ouverture sur penalty.

Mais en ce début de match, les nîmoises n'y sont pas. Alors qu'elles évoluent en supériorité numérique après une exclusion de deux minutes d'une adversaire, les joueuses de Christophe Chagnard encaissent un nouveau but pour être menées par trois buts (1-4). L'écart montera même à cinq buts (6-11). Une différence logique, fruit d'une grande prestation de la gardienne havraise Linda Pradel mais aussi à quelques imprécisions nîmoises à l'image de Blandine Dancette en manque de réussite sur son flanc droit. Toutes ses tentatives échouent sur les poteaux ou la gardienne. Elle rentrera aux vestiaires sans avoir inscrit le moindre but.

Et puis, autour de la 20e minute, les lionnes vont réagir passant d'un 7-12 à un 12-12 grâce au réveil de Julie Goiorani ou aux lobs magnifiques de Chebbah qui régale le Parnasse. Les havraises reprendront l'avantage à quelques secondes de la mi-temps (12-13).

Le temps mort a incontestablement été favorable aux lionnes qui sortent des vestiaires plus rugissantes que jamais. Sur le terrain, les havraises sont spectatrices et Blandine Dancette remet les deux équipes à égalité. Camille Ayglon y va de son but et permet au HBCN de mener pour la première fois de cette rencontre (14-13). Goiorani l'imite. Le Parnasse se lève. Le coach havrais, sentant son équipe au bord de l'implosion, demande un temps mort judicieux.

Le match retombe en intensité et les deux équipes se rendent coup pour coup. Pendant un bon quart d'heure, l'écart entre les deux équipes restera à deux buts. Mais les lionnes vont finir cette rencontre en beauté essentiellement grâce à Marija Colic, la gardienne nîmoise, qui réalise une série d'arrêts impressionnants. A elle seule, le "mur serbe" décourage les adversaires du soir. Le reste de l'équipe n'est pas en reste. Chebbah inscrit son onzième but de la soirée. Goiorani assure. Ayglon rayonne et inscrit le dernier but (26-20). Le public, lui, est aux anges. Belle soirée.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité