A la uneEconomie

GARD La CGPME appelle les patrons à manifester lundi à Toulouse

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Seize ans après la manifestation contre les 35 heures, la CGPME du Gard se rassemblent lundi à Toulouse contre les réformes du gouvernement. 

Un moment inédit dans l'histoire des syndicats patronaux du Gard… Seize ans après la manifestation contre l'instauration des 35 heures, la CGPME du Gard appelle les chefs d'entreprises à battre le pavé lundi à Toulouse et Paris contre la politique du gouvernement. "Il y a un double langage entre les annonces politiques et les lois votées", lance Xavier Douais, président de la CGPME 30. Dans le viseur du syndicat : la loi Hamon qui prévoit l'instauration d'un compte pénibilité pour les entreprises de plus de six salairés. "C'est une usine à gaz ! En plus de notre travail quotidien nous allons devoir remplir des fiches pour détailler l'activité de chaque salarié. Nous n'avons pas les compétences nécessaires en ressources humaines et cela risque d'augmenter les contentieux aux prud'hommes", assure Franck Dubuc, vice-président industrie de la CGPME 30. Autre mesure très critiquée : l'obligation pour le chef d'entreprise d'informer ses salariés deux mois avant la mise en vente de l'entreprise : " On sait pertinemment qu'il y aura des fuites et les fournisseurs risquent de ne plus nous fournir, les clients vont partir…"

Mettre la pression sur le gouvernement 

Pourtant, le gouvernement Hollande a pris des mesures favorables pour les entreprises comme la mise en place du Pacte de responsabilité (diminutions de charges, NDLR). "Les TPE et PME n'ont pas vraiment profité du dispositif, le premier bénéficiaire du CICE est La Poste ! (…) Et puis, il y a eu d'autres augmentations d'impôts depuis 2012... ", répond Xavier Douais. Pour les chefs d'entreprise, une "simplification du code du travail s'impose". Concernant le bâtiment, dont le secteur ne parvient pas à sortir la tête de l'eau : "le gouvernement pourrait faire en sorte que les appels d'offres profitent aux entreprises locales… Ca me fait mal au coeur de voir sur des chantiers gardois des travailleurs étrangers ou en provenance d'autres départements, alors que nous avons toutes les compétences ici", se désole Franck Dubuc.

Lundi avant le départ, la CGPME du Gard donne rendez-vous aux patrons à 6h30 au parking des Costières afin d'organiser un covoiturage pour se rendre à Toulouse.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “GARD La CGPME appelle les patrons à manifester lundi à Toulouse”

  1. On peut entendre certains arguments. Simplification du code du travail, diminution des tâches administratives, ne pas changer les règles tous les 4 matins…priorité aux entreprises locales…mais sur le fond nous savons que le problème se situe en amont. L’U.E qui s’occupe de tout, partout, pose question.
    Nous avons besoin d’un véritable pacte entre Français pour changer la donne.

  2. la CGPME est elle un syndicat politisé? Certes on sait que Henri DOUAIS est à l’UMP mais chut… Pourquoi manifesté uniquement contre le gouvernement? La CGPME devrait aussi se mobiliser contre les banques, en effet depuis plusieurs années les banques sont championnes en frais bancaires, ne soutiennent plus nos entreprises… les banques ne jouent plus leur rôle, mais elles sont devenues de véritables banques financières! Combien de pme sont obligées de mettre sous la clef à cause de problème de trésorerie, pourtant ayant un cahier de commande rempli, mais les banques ne les soutiennent plus? Nos banques deviennent des vampires avec leurs frais bancaires sur les professionnels et particuliers! Pourquoi la cgpme n’évoque pas ce problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité