A la uneActualitésPolitique

DÉPARTEMENTALES 2015 Saint-Gilles : le canton des surprises ?

Droits réservés.
Droits réservés.

Ancré à droite, le canton de Saint-Gilles a été grossi d'une partie de la Vaunage, dont le coeur des électeurs bat à gauche. Une ouverture pour la majorité face aux poids lourds : Eddy Valadier, maire UMP de Saint-Gilles et Olivier Lapierre, conseiller général sortant soutenu par le FN. 

Saint-Gilles, un territoire politiquement excitant. Sous le feu des projecteurs depuis les municipales avec la candidature du député Gilbert Collard, le territoire s'apprête de nouveau à avoir toutes les attentions de la presse. Terre de caractère et de traditions, les habitants du canton pourront-ils faire émerger un conseiller Front National ? Le coup de ciseau du gouvernement qui a intégré le secteur de La Vaunage plutôt ancré à gauche, diminue les chances du FN, sans les rendre toutefois impossible. En la personne d'Olivier Lapierre, les frontistes ont maximisé leurs chances de se hisser à l'Assemblée départementale. Ancien maire de Saint-Gilles, Olivier Lapierre a été exclu de l'UMP après avoir pris fait et cause pour le médiatique avocat Collard aux municipales. Cependant rien n'est joué pour le FN : joint par téléphone, Olivier Lapierre se dit encore incertain quant à sa candidature.

Photo : Bons Sens Gardois.
Eddy Valadier, maire UMP de Saint-Gilles et Huguette Sartre, adjointe au maire de Milhaud. Photo : Bons Sens Gardois.

Du côté de l'UMP, le "Bon Sens Gardois" a pris en compte ce nouveau redécoupage. Eddy Valadier, maire UMP du chef lieu du canton avance un casting soigneusement établi : "notre quatuor représente le nouveau territoire, avec ma binôme Huguette Sartre, adjointe au maire de Milhaud, et nos remplaçants, avec Nathalie Perrot adjointe au maire de Caveirac et le nouveau maire de Langlade Gaëtan Prévoteau. Nous sommes une nouvelle équipe, issue des dernières élections municipales". En attendant de dévoiler son programme, l'édile, par ailleurs vice-président de Nîmes Métropole, entend défendre "les projets pour nos communes". Privilège d'être aux affaires, il ne se prive pas de tacler le manque de moyens accordé par la Majorité départementale à son canton : "regardez la différence entre le canton de Saint-Gilles et celui de Vauvert (celui de Jean Denat, NDLR)… Il n'y a pas photo. Je l'ai rencontré à plusieurs reprises pour que le conseil départemental nous aide financièrement, notamment pour la réhabilitation des halles où seul le conseil communautaire nous soutient".

Union du PS et du Front de Gauche

Daniel Aniort, Jean Denat, Marjorie Enjelvin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Daniel Aniort, Jean Denat, Marjorie Enjelvin. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

L'avantage que confère la fontion est aussi partagé par Jean Denat. Camarguais, le président du conseil départemental et homme de dossier, possède un autre atout dans sa manche : une gauche unie. Le binôme de la Majorité départementale est constitué de Marjorie Enjelvin, maire de Clarensac et Daniel Aniort, directeur d'école à la retraite. Va-t-en-guerre et porté par la campagne du PS qui démarre sur les chapeaux de roues, le duo espère bien renverser la vapeur grâce au territoire de la Vaunage. Femme de caractère, Marjorie Enjelvin qui a refusé un poste de vice-présidente à Nîmes Métropole table sur "sa volonté de se battre pleinement pour les habitants" sans cumuler les fonctions. S'ils ne sont pas sortants, les deux candidats devront défendre le bilan de la Majorité, traduit notamment dans l'établissement de la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) grâce aux accointances entre Manuel Valls et Jean Denat, mais aussi la RD 40. La route encombrée de La Vaunage doit prochainement voir l'apparition d'une voie réservée au bus…

Si la balance penche inexorablement pour la droite, la gauche a déjà sorti les couteaux en espérant qu'une hirondelle ne fera pas le printemps le 29 mars...

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “DÉPARTEMENTALES 2015 Saint-Gilles : le canton des surprises ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité