A la unePolitique

DÉPARTEMENTALES Canton Nîmes 3 : deux gauches, deux visions

De gauche à droite : Victoria Hunter, Sébastien Rodier et Christine Tome, candidats FDG. Photo Tony Duret / Objectif Gard
De gauche à droite : Victoria Hunter, Sébastien Rodier et Christine Tome, candidats FDG. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hasard du calendrier : les candidats du Front de Gauche et du Parti Socialiste du canton Nîmes 3 tenaient ce samedi matin une conférence de presse pour se présenter. Dans deux cafés éloignés d’une centaine de mètres, et à quelques minutes près, les discours de ces deux mouvances de la gauche française étaient bien différents.

Chez les premiers, au Front de Gauche, Christine Tome et Sébastien Rodier ont insisté sur leur projet de « remettre l’humain au centre » en redonnant « la priorité à la jeunesse », « en rétablissant les aides aux voyages scolaires », en aidant « les petits agriculteurs du sud du canton dont les terrains n’ont pas à faire l’objet de projets », détaille Sébastien Rodier, 36 ans, professeur d’histoire-géographie et d’éducation civique au collège de Manduel. Son binôme, Christine Tome, 56 ans, en recherche d’emploi, a souligné que, contrairement à ses adversaires : « On n’est pas des professionnels de la politique. Nous, on s’engage à ne faire qu’un seul mandat ». A bon entendeur…

De gauche à droite : Sibylle Jannekeyn, Jean Denat et Gilles Blanc. Photo Tony Duret / Objectif Gard
De gauche à droite : Sibylle Jannekeyn, Jean Denat et Gilles Blanc. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Un peu plus loin, les deux candidats socialistes, Gilles Blanc (PS) et Sibylle Jannekeyn (EELV), ont réuni autour d’eux la fine fleur de la gauche gardoise : le président du conseil général Jean Denat, les députés Françoise Dumas et Christophe Cavard, les conseillers municipaux Catherine Bernié-Boissard, Agnès Charaix-Py et Alain Fabre-Pujol. Gilles Blanc, 50 ans, chef d’entreprise, veut « prendre de la hauteur politique » et s’appuie sur le bilan de la gauche au département : « On ne souhaite pas que le département soit géré comme la ville de Nîmes ». Sibylle Jannekeyn, 60 ans, engagée dans de nombreuses causes en faveur de l’environnement, a développé une partie de ses ambitions : « Je veux réduire les factures d’énergie des nîmois, miser sur la nourriture bio, développer les crèches, soutenir militant du goût, multiplier les pistes cyclables… »

Quand on leur parle les uns des autres, il n’est surtout pas question de « polémiquer », assure Gilles Blanc. Pourtant, au Front de Gauche, Christine Tome fait savoir : « Nous sommes la seule force à gauche ». Et Gilles Blanc, qui, rappelons-le, ne veut pas « polémiquer » et « prendre de la hauteur politique », de répondre : « On est la gauche responsable, la gauche qui gouverne »…

Mais il n’est finalement pas si compliqué de trouver un lien entre le Front de Gauche et le Parti Socialiste. Il porte un nom : Laurent Burgoa. L’homme à battre sur ce canton Nîmes 3. Le conseiller sortant UMP peut s'en féliciter, il parvient à faire l’unanimité dans les deux camps : « Laurent Burgoa a beaucoup promis. Allez parler de lui aux commerçants du centre-ville, dans le quartier des Espagnols ou dans le quartier Beausoleil », suggère Sébastien Rodier du Front de Gauche. Pour les socialistes, c’est Jean Denat qui se charge du cas Burgoa :"Il y a quelques temps, la droite voulait revenir sur les compétences obligatoires du conseil général. Le discours commence à changer. Il ne faut pas mentir aux gens. Revenir sur la politique du conseil général, ce n'est pas participer aux politiques de logement social, ce n'est pas non plus participer à la politique de la ville. De toute façon, la droite ne fait aucune proposition", conclut-il.

Les candidats remplaçants sont Victoria Hunter et Samuel Lavinia pour le Front de Gauche et Annie Courcelle et Félix Meysen pour le Parti Socialiste.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Cantons Nîmes 1 et 3 : la droite en terrain conquis ?

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

22 réactions sur “DÉPARTEMENTALES Canton Nîmes 3 : deux gauches, deux visions”

  1. Il y a bien des différences entre ces deux gauches mais, pour moi, militante socialiste, candidate sur la liste PCF-FDG du canton de Bagnols-sur-Cèze, le plus grave est que les électeurs ne peuvent plus faire confiance à une gauche qui annonce un programme et en applique un autre. Je prends date, le PS est en phase de déconsidération, les Départementales sont le début de la fin de ce social-libéralisme vallsien qui a fait 5% aux primaires. Rendez-vous au congrès.

  2. La différence entre ces deux gauches c’est que les candidats Front de Gauche ont un vrai programme offensif solidaire, écologique et citoyen et non basé comme les candidats socialistes sur la politique gouvernementale de droite Valls Hollande et ses préceptes d’austérité, coupes budgétaires et paupérisation de la société.
    Marre des faux discours de campagne du Parti socialiste. Le slogan des socialistes Nîmes 3 est parlant, Agissez!Nous aussi, il serait temps depuis qu’ils sont aux affaires de penser à agir!
    La vrai gauche c’est celle représentée par Christine Tome et Sébastien Rodier

  3. Prendre de la hauteur de la part de M.Blanc … c’est juste drole à lire. Hi hi hi le parti qui gouverne, le parti responsable. Qu’est ce qu’il faut pas lire.
    Je pense qu’il y a une erreur dans l’article, vous êtes sûr que M.Blanc est chef d’entreprise? Peut on connaître le nom de l’entreprise?

  4. La réalité sera toute autre. Faites de grands discours…

    Le second tour verra la victoire de Laurent Burgoa, opposé au Front National.

    La gauche divisée sera éliminée. Tant pis pour vous, on vous l’a dit, vous ne voulez rien entendre, vous vous présentez divisés, les électeurs vous le rendront.

  5. Bonsoir Geneviève SABATHE. Pour ton information, je suis candidat Socialiste en « binôme » avec une candidate EELV sur le 3ème Canton de Nîmes (face au leader départemental de l’UMP). Je n’ai pas de mandat d’élu et mon « binôme » écologiste non plus. J’ai près de 30 ans d’activité bénévole ou professionnelle dans le champ associatif (Prévention de la délinquance, Association de Personne en situation de handicap, Épicerie Sociale, Insertion par l’Activité Economique, Centres Sociaux-Culturel, associations culturelles…). Je travaille depuis l’âge de 16 ans dans le privé ou l’associatif (donc rien de sécurisant, rémunérateur ou pérenne comme beaucoup de mes concitoyen(ne)s d’ailleurs…). Avec les cours du soir et des formations, j’ai pu suivre des études universitaires (D.E.S.S.). Depuis septembre 2013 j’ai englouti mes maigres économies pour créer une entreprise privée agréée « Entreprise d’Insertion ». Je ne possède qu’une voiture et n’ai aucune richesse ni même d’épargne (et je paie mes impôts chaque année). J’ai toujours milité à Gauche (notamment au PCF du Gard) et combat toujours pour une société basée sur la Liberté, l’Egalité, la Fraternité et la Laïcité. Serait il possible que tu m’indique où se trouve la formation « Vraie Gauche » ? Ça à l’air d’une super formation car je crois comprendre qu’après, on peut juger qui est de gauche et qui ne l’est pas. Avec un peu de chance, peut être que je serais accepté… Bien à toi. Gilles BLANC

    1. Et pour Jérôme Galo ??? (j’imagine que la lâcheté vous contraint de ne pas donner votre véritable nom) il suffit, comme vous le savez certainement, de consulter Internet (recherche par mon nom) et vous aurez le nom de mon entreprise et mon numéro SIRET. Mieux, avec de la chance, vous découvrirez que je suis aussi Vice Président d’un Groupement Employeur…A moins que la veulerie vous ait ôtée la vue et vous ait figée les mains. Je ne vous salue pas. Gilles BLANC

    2. Dont acte, Mr Blanc. Je vous crois tout à fait sincère et crédible. Mais alors, avec de telles exigences et une telle demande, que faites vous au PS, ce parti « socialiste » qui est au pouvoir depuis l’élection d’un certain François Hollande, qui n’a tenu aucune des promesses qu’il avait faites aux Français pour être élu ? Que faites vous dans ce « PS » qui applique une politique que pourrait sans peine revendiquer l’UMP et sons chef Sarkozy, une politique qui consiste en gros à satisfaire uniquement les desiderata du patronat français et prône l’austérité sous couvert d’une dette dont tout le monde sait très bien qui en est responsable ? Doit on en conclure que vous êtes totalement aveugle ou bien que vous vous êtes mis volontairement des œillères pour ne pas voir tout ça ? C’est étrange de la part de quelqu’un qui dit avoir derrière lui plus de 30 ans d’activité bénévole ou associative dans les champs de l’insertion, de l’aide aux personnes en handicap,…Je m’étonne que des Nîmois puissent vous faire confiance dans ces conditions, à moins d’être aussi aveugles que vous.

  6. Bonsoir M. Blanc vous vous défendez ni bien ni mal pour un débutant de la politique. Mais prenez vraiment de la hauteur car votre côté agressif est à l’image de la politique que vous défendez avec une sorte de candeur devant et une violence sociale et économique par derrière. Enfin pourquoi on vous a pas vu pour les municipales nîmoises puisque f.Dumas qui porte la politique du gouvernement et votre alliée ne vous a pas sollicité a moins que vous préfériez qu’elle se plante. En conclusion M’blanc soyez en accord avec vos propos . Au fait l’affiche c’est american psycho.

  7. Autre point et conseil évitez la notion de veulerie ça peut vous revenir. Mais moi je suis pas candidat et pas pour le social libéralisme qui détruit le maillage social.

  8. Merci M.Blanc effectivement je viens d’aller consulter la fiche de votre entreprise sociale ! Je n’osais y croire … apres les associations … la Sasu qui fait dans le sociale! Trop fort ! C’est quoi une entreprise qui touche des subventions pour essayer de ré-insérer des gens ? Quelle est la part d’argent public dans votre chiffre d’affaires ? Avez vous des contrats avec le CG, Mairie, autres associations…
    Quand vous dites : Depuis septembre 2013 j’ai englouti mes maigres économies pour créer une entreprise privée agréée “Entreprise d’Insertion » Rassurez nous le capital de votre société est de
    100 euros ?? C’est vos maigres économies ? Et pour être précis votre société est créé depuis 13/01/2014.
    Vice président ! Fichtre ça en jette ! Il est certain que votre passage à l’odyssée Vous à forgé l’âme d’un chef associatif ! Toujours aussi drôle !
    Pour la prochaine photo n’oubliez pas votre echarpe et votre nez rouge.
    Salutations Républicaines.
    Jérôme

  9. Gege
    vous vous posez trop de questions. Un parcours associatif depuis 30 ans ben voyons! Encore un qui connaît ‘l’usine’, ‘le licenciement’ et bla bla bla par procuration. Aie aie aie

    j’ai failli verser une larme sur le passage cosette avec la voiture. Il ne manquait plus que le chien et l’enfant malade.
    Mon dieu ils en deviennent pathétiques. Et ça prétend accéder a des fonctions. Pincez moi !

  10. Madame ou Monsieur « Gépé » bonjour. Le Parti Socialiste n’est pas un Parti caporalisé. Certain dirait même que c’est un Parti « d’indiscipliné ». Les derniers « événements » parlementaires en attestent. Et cela me semble sain en démocratie. Pour ce qui est de l’aveuglement, je fais confiance à l’intelligence et au discernement des électeur(trice)s de Nîmes. Par exemple, je ne crois pas que l’électorat va sanctionner les Candidat(e)s Front de Gauche parce que les Députés PCF-Front de Gauche ont mêlés leurs voix à celui des Députés UMP et Front National lors du vote de censure…Comme quoi, un peu de discernement ne nuit pas…Ne pas enfermer l’autre dans ses propres turpitudes et prendre de la hauteur est parfois utile. Bien à vous. Gilles BLANC

    1. On reve encore à gauche,le vote FN,le vote blanc et l’abstention sont devenus des votes d’adhesion.Et puis changer l’appellation PC c’est ridicule au 21ème siecle,meme le PS c’etait avant,comme le dit la pub des lunettes.D’ailleurs plus besoin de lunettes les sans-dents ont ouvert les yeux.

  11. Par contre pouvez vous m’éclairer sur cette vice présidence ?
    Par ce que je n’ai rien trouvé… mise à part la société que vous avez radiée le 03/08/2012 ?? Je viens de commander les documents pour y voir plus clair.
    Bon dimanche

  12. Bon d’accord M blanc vous êtes candidat par défaut la politique c’est pas pour vous et vous êtes normal comme le président,enfin je sais pas si voici,vous suit. Mais concrètement c’est quoi votre projet? La paix sur terre, la gratuite des transport, du travail pour tous et le soleil tous les jours? Non car on est un certains nombres à pas comprendre vous me direz c’est un peu votre quart d’heure de gloire. Sinon je pense que votre principal écueil c’est que vous êtes pas convaincu par le message que vous portez, mais vous vous dites a mon âge il faut bien que je fasse quelque chose. Alors oui on va agir!

  13. Mesdames ou Messieurs, pour ce qui concerne l’agressivité, je laisse les lecteurs en juger. Notamment l’anonymat derrière lequel vous vous abritez pour vous exprimer. Dans une République comme la nôtre vous pouvez assumer vos propos dans la clarté car vous semblez avoir des choses à dires et des jugements à prononcer. Il y a un excellent film (Radio Corbeau) qui pourrait totalement exprimer mon ressenti face à vos propos anonymes. En tous cas, il semble que l’un d’entre vous, méconnaisse totalement ce que veux dire entreprendre, voire la différence entre ce qui doit être le capital pour l’ouverture d’une entreprise et ses coûts de fonctionnements (location de bureau, d’imprimante…etc). Mais il semble inutile de vous l’expliquer (demander à votre Boulanger, l’infirmière libérale ou l’artisan maçon, ils se feront un plaisir de vous l’expliquer).Après, pour les clients de mon entreprise, les bras (si je n’en avais pas besoin) pourrait m’en tomber (encore de la méconnaissance). Et pour le financement de la vie associative, il est évident qu’il y a une participation des adhérent(e)s mais aussi de l’argent public. Pour le Socioculturel, ce sont des financements croisés C.A.F. du Gard, C.G.,Région L.R., Etat, Communes, Europe…Pour des missions de service public en direction des familles, des enfants et des jeunes de la culture, du sport ou de l’Insertion professionnelle… J’ai donc effectivement une bonne connaissance de l’action publique (donc politique) de l’Europe jusqu’à la Commune. Compétences et expériences qui me conduisent aujourd’hui à me présenter pour siéger au Département.Au contact quotidien de toutes les classes sociales, je sais à quel point nous avons collectivement besoin de politiques de Solidarité (et il ne s’agit pas d’assistanat…). En participant bénévolement, à l’APF, je sais à quel point la perte d’autonomie suite à un accident de voiture nécessite la solidarité de tous. Cela ne devrait même pas faire débat. Pour avoir, pendant 5 années consécutives, coordonné un Festival de Jazz gardois (avec de petites subventions de Nîmes Métropole et du C.G.) organisé par des bénévoles, je pourrais dire la même chose de la Culture. Pour votre information, moins il y a de subvention, plus, par exemple, le tarif des Centres de Loisirs Enfant est important pour le porte feuille des Familles. Bref, rassurez vous, j’ai les compétences et la volonté pour me présenter. Et même si les risques professionnelles qui incombent à une candidature de « quelqu’un du privé » sont indéniables, je ferai la campagne avec mes tripes et avec les valeurs Républicaines qui sont les miennes. Enfin, juste pour rire un peu, j’ai aussi « travailler à l’usine », dans le Bâtiment (notamment à la construction du Stade des Costières), les services et l’agriculture :)) Beaucoup de nos concitoyen(ne)s ont ce type de parcours professionnelles « en dents de scie ». Bref, je crois que l’on s’est tout dit. Je n’irais pas plus loin (sauf pour construire) et notamment ne répondrais pas à l’inévitable: »Slip ou Caleçon? » :)). Je suis disponible pour vous rencontrer (mes coordonnées sont sur les tracts de campagne) autour d’un café. Je ne vous souhaite pas bonne continuation :)) Bien à vous, Gilles BLANC

  14. D’accord M blanc mais homme pseudo public ça accepte la critique. Quant à radio corbeau c’est pas top comme film. Mais dites moi vous qu’y êtes si pur si fort en gros si blanc vous êtes sur toujours sur des choses que vous avancez de votre histoire ou de l’histoire que vous nous vendez. On doute. Cependant répondez la paix sur terre, la gratuite du boulanger de l’infirmière et des transports et enfin moi d’abord et éventuellement vous après. En conclusion non on boira pas de café ensemble pas envie et pas le temps car je travaille vraiment, mais je vais continuer à suivre et à commenter sereinement cette campagne. Au fait l’affiche American Psycho et la politique c’est voulu ou un accident !

  15. Je ne m’abrite jamais derrière un pseudo, je suis au moins sur ce point d’accord avec vous, M. Blanc. Pour le reste, je comprends que vous soyez choqué par l’agressivité de certains mais il faut pas mal de courage et une certaine abnégation pour faire de la politique. Je continue à penser que vous vous trompez en suivant le sillage de M. Denat, majorité présidentielle qu’ils disent ce qui ne manque pas de piquant pour un Président au plus bas et un Premier ministre, à peine au premier étage. Non, je n’appartiens plus à votre gauche, à cette fausse gauche qui croit que l’on peut tenir des discours de campagne de gauche et réaliser une programme de droite sans conséquence. Les électeurs sont déboussolés, déroutés. Hollande, le président normal, les a envoyés vers le FN. Il devra en répondre au regard de l’Histoire. Les « frondeurs » et tous ceux qui refusent cette imposture sont l’honneur de la gauche. Tout ce que je vois, c’est que le Gard où s’ébattent les amis de M. Valls est sur le point de tomber dans l’escarcelle du FN. Chapeau bas, messieurs! Il y a quelques années, le Gard était représenté par quatre députés communistes et des dizaines de maires socialistes. Pas de quoi être fière l’équipe à Denat!

  16. Monsieur Blanc de quel anonymat parlez vous ? Vous me connaissez, certes pas intimement mais tout de même … Votre mémoire semble être sélective. Il faut dire que Redessan ça commence a dater.
    Bref après cosette la victimisation pfffff la campagne ne fait que commencer garder des arguments sous le coude!
    Aujourd’hui je suis allé a la pêche avec un ami fan des croco, je ne savais pas que vous étiez fan aussi. Tellement fan que pendant les déboires du club vous aimiez scanner les articles de presse pour tenir la revue pour les copains… Votre travail journaliste d’une autre époque n’a pas plus à certains.
    Pour ma part « et ne prétendant pas prendre de la hauteur », je vous souhaite tout de même une bonne continuation.
    Salutations Républicaines
    Jérôme

  17. Mais moi jean Noël c’est mon vrai prénom mon nom vous vous en foutez puisque je fais partie de ces électeurs ou pas ou ces sous citoyens pour vous qui souffrent en silence et observe la chute d’une époque dont vous êtes en partie responsable avec vos arrangements entre copain. Si vous voulez un jour me voir faites campagne et intéressez vous aux gens et pas qu’a vous. J’ai eu l’occasion de vous croiser et le seul discours que j’ai compris c’était vous vous et vous mais pas de mal je comprends vous êtes au PS et c’est d’abord soi puis éventuellement les autres. Je vous laisse gentiment vous reposer de votre dimanche harassant puisque vous avez du travailler au détriment de profiter de votre famille ( le progrès social) et pour les jours prochains pondez un programme, chiffré un truc enfin réaliste et pas une candidature pour dire j’y étais il me faut une consolante pour service rendu. Au fait on construit avec les tripes et la haine mais bon vous êtes trop intelligent pour comprendre les petits gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité