A la uneActualités

FÉRIA D’ALÈS Deux manades ex-æquo au concours d’abrivado

La manade Lou Seden, ex-æquo avec Martini. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
La manade Lou Seden, ex-æquo avec Martini. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
La manade Lou Seden, ex-æquo avec Martini. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Sept manades composée de neuf chevaux et de cinq taureaux se sont élancées dans le centre-ville d'Alès ce midi pour le traditionnel concours d'abrivado. Lou Seden et Martini l'ont remporté ex-aequo.

Sous un soleil de plomb, le public se masse derrière les grilles installées autour de la place Gabriel Péri. Il est presque midi et les manades vont bientôt entrer en compétition. Les membres du jury, dispersés sur sept points de contrôle, sont là pour apprécier la qualité des formations de chevaux, leur tenue, ainsi que leur vitesse.

C'est la manade héraultaise Jean Lafon qui ouvre le bal, au départ de la place Saint-Jean. Les attrapaïres ont de l'énergie à revendre pour cette première course, menée avec succès par les gardians. "Un grand bravo, beau parcours", commente l'animateur. Au tour de Baroncelli de se lancer. Les taureaux sont un peu plus bousculés et l'un se retrouve à l'arrière du groupe. "C'est perdu pour eux", commente un spectateur.

Manade Lou Simbeü. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Manade Lou Simbeü. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

La manade du Gardon, troisième dans l'ordre de passage, prend le relai. En arrivant sur la place, un taureau s'échappe et repart à contresens. "Attention, soyez vigilants", précise l'animateur au micro. Mais la bête est vite rattrapée par un cavalier. Lou Simbeü poursuit le match à vive allure, mais sur la fin, la formation se disperse.

Leron-Teissonnier, les vainqueurs de l'année dernière, font ensuite leur entrée. La manade est bien "amaillée", le parcours se déroule sans accroc. Certains commencent à parier sur un nouvelle victoire. Mais le concours n'est pas fini. Juste après, Martini s'impose avant de laisser Lou Seden clore la compétition, sans perte de taureaux.

Les attrapaïres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Les attrapaïres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

A 13 heures, le verdict est rendu dans les jardins de l'Hôtel de ville. "Les résultats sont très serrés. Il y a deux ex-æquos", annonce le maire Max Roustan. Lou Seden et Martini sont les heureux vainqueurs du concours avec 3 460. C'est la manade la plus ancienne - Martini - a qui revient la première place du classement.

Remise du premier prix à la manade Martini. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Remise du premier prix à la manade Martini. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

1) Martini - 3 460 points

2) Lou Seden - 3 460 points

3) Leron-Teissonnier - 3 440 points

4) Lafon - 3 415 points

5) Baroncelli - 3 375 points

6) Du Gardon - 3 370 points

7) Lou Simbeü - 3 445 points

Publicité
Publicité
Publicité

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité