A la uneSociété

GARD Le Pont-du-Gard – presque – gratuit pour les piétons et cyclistes !

Thierry Procida et Olivier Gaillard. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Thierry Procida et Olivier Gaillard. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce matin, à l’occasion de l’inauguration de la première tranche de la voie verte du Pont-du-Gard, Olivier Gaillard, vice-président du Département délégué aux routes, est revenu sur la gratuité du site.

Ce n’est pas tout à fait une victoire, mais l’issue semble proche pour les nombreuses associations qui se battent pour un retour à la gratuité* du Pont-du-Gard pour les cyclistes et les piétons. Ce matin, et pour la première fois de manière officielle, Olivier Gaillard, représentant le président du conseil départemental Denis Bouad, a indiqué vouloir « trouver au plus vite une solution pour retrouver la gratuité au Pont-du-Gard ». Une nouvelle inconcevable il y a encore quelques semaines tant le député William Dumas, en sa qualité de président de l’Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), avait su rester sourd aux demandes - pourtant répétées - des associations.

« Une improvisation imbécile du Pont-du-Gard »

Même si la nouvelle est heureuse pour elles, ce premier pas vers un retour à la gratuité est encore pris avec beaucoup de pincettes par les associations. Jean-Yves Gréhal, porte-parole de Pont-du-Gard et Patrimoine, confie : « Les choses évoluent dans le bon sens. Ce qui est rageant, c’est d’avoir perdu deux ans et demi à se battre contre une improvisation imbécile du Pont-du-Gard ». Agnès Senicourt, présidente de l’association des voies vertes du Pont-du-Gard, fait savoir qu’elle continuera « de résister jusqu’à ce que la gratuité soit de fait au Pont-du-Gard ». Joueuse, elle tendra à Olivier Gaillard un document contenant 1 131 pétitions pour le retour à la gratuité. Réponse pleine d’humour du vice-président du département : « Il trouvera sa place aux archives départementales ». Reprenant son sérieux, il expliquera que ce retour envisagé à la gratuité va être étudié dans les semaines à venir tout en s'efforçant de ne "pas mettre à mal la structure du Pont-du-Gard".

Un tronçon pratique pour les écoliers

A part ça, officiellement, il était tout de même question d’inaugurer la première tranche de la voie verte du Pont-du-Gard. Ce nouvel axe reliera Beaucaire à Uzès sur 31 kms. Ce tronçon entièrement financé par le Département (1,6 million d’euros), entre Beaucaire et Montfrin (5,4 kms), assurera de belles balades aux amoureux de la nature mais permettra aussi aux élèves des groupes scolaires de Comps et Sernhac de se rendre à l’école en empruntant ce chemin. Le démarrage des travaux du deuxième tronçon entre Montfrin et Sernhac (7,6 kms) est quant à lui prévu pour la fin d’année.

*Aujourd'hui, l'entrée est de 7€ pour les piétons et les cyclistes.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “GARD Le Pont-du-Gard – presque – gratuit pour les piétons et cyclistes !”

  1. Oui excellente remarque sur les écoliers: encore faut il que les maires concernés aient conscience de l’importance d’aller à l’école à vélo pour la santé des enfants et pour moins de pollution inutile. Le conseil départemental ne peut pas tout faire ,les mairies reçoivent une voie verte magnifique en cadeau ,à eux de faire le nécessaire pour que l’accès à l’école soit complètement sécurisé!

  2. Effectivement , il faut une continuité cyclable sécurisée au maximum pour développer l’usage du vélo notamment pour les enfants et les ados. N’importe quel maire est en capacité de comprendre cette évidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité