A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE / PARIS FC 1 – 1 Les supporteurs inquiets après le match nul

Les supporteurs stressés avant le penalty de Maoulida. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Les supporteurs stressés avant le penalty de Maoulida. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Des actions à la pelle et un penalty raté de Maoulida à la 90 ème minute, les crocos sont repartis avec un seul point et toujours sans la moindre victoire sous les yeux de supporteurs mécontents.

Le réveil a du être difficile ce matin pour les supporteurs Nîmois qui ont assisté au match contre le Paris FC hier soir, au stade des Costières. Un stade qui enregistrait sa plus petite affluence de la saison avec moins de 3 700 spectateurs. Pourtant, ils se sont fait entendre pendant près de 45 minutes sans interruptions, chantant à la gloire de leur équipe de cœur. Mais cela n'a pas suffit, un premier avertissement sonne à la 37 ème minute de jeu par un but punitif de Romain Grange, milieu de terrain du Paris FC. Une première mi-temps où les Nîmois sont aux abonnés absents, ce que ne manquera pas de leur rappeler un supporteur lors du retour aux vestiaires, "bougez-vous !", sous les sifflets d'une bonne partie du stade. À leur retour, Pasqualetti aligne une équipe identique avec quatre attaquants (Koura, Mounié, Tchenkoua, Cissokho). Mais c'est un défenseur, Fabien Barrillon, qui inscrit pourtant le but égalisateur à la 51 ème minute de jeu de la tête. Une multitude d'actions s'en suit, jusqu'à ce penalty à la 90 ème minute...raté par Maoulida.

"Il y a urgence, on se réveille" indique la banderole. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
"Il y a urgence, on se réveille" indique la banderole. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Les avis sont tranchés. "Avec tous les attaquants qu'on a, aucun qui marque. Il y a de la malchance oui, mais la saison est foutue. L'année prochaine c'est le National" estime Cyril. D'autres sont moins sévère, comme Simon : "Je suis écœuré, dégoûté. On a joué avec le cœur ce soir, les joueurs ont tout donné, le score n'est pas mérité". Idem pour Fabrice : "Il y a toujours eu un obstacle, on manque de réussite en ce moment. J'ai senti l'envie d'aller chercher la victoire. Cela ne se joue à rien".

Au coup de sifflet final, le Nîmes Olympique reste dans le négatif avec - 4 points, à 11 points de Lens, 17 ème. Entré à la 73 ème minute de jeu, Maoulida n'aura pas réussi à débloquer la situation et malgré son expérience, rate un penalty dans les arrêts de jeu. "C'est lui qui devrait être le moins maladroit, mais il le tire très mal. Un joueur de cette expérience, il ne devrait pas avoir de pression" juge Jean-Luc qui défend le coach José Pasqualetti, dont certain commence à remettre en question sa légitimité. "Quand l'équipe ne gagne pas, on ne peut pas changer les 11 joueurs donc c'est souvent l’entraîneur qui trinque. Pasqualetti est assez expérimenté pour savoir que son sort est remis en question. Mais il fait avec les joueurs qu'il a, et surtout qu'il n'a pas eu ceux qu'il souhaité." Symptôme d'une situation de crise, le véhicule de José Pasqualetti a été détérioré cette semaine à la Bastide par des individus.

Plus que deux jours pour se remettre en forme et affronter le FC Metz au stade Saint-Symphorien, qui n'a, par ailleurs, concédé aucune défaite depuis le début de saison. Une trentaine de supporteurs devraient faire le déplacement pour soutenir une équipe en grande difficulté.

Baptiste Manzinali

 

 

 

 

 

un message aux supporteurs ?

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE / PARIS FC 1 – 1 Les supporteurs inquiets après le match nul”

  1. Oui Maoulida l’a mal tiré, il l’a loupé, et c’est 3 points étaient capitaux !
    Mais Ibrahimovic le même jour avec le PSG aussi ! Mais avant le PSG avait scoré ! Donc les penaltys c’est jamais du 100% …,
    Maoulida n’est pas le SEUL responsable , l’équipe est passé à côté en 1 ère mi temps , et c’est pas en jouant 1 mi temps sur deux avec l’importance de ce match qu’on y arrivera !! Que dire des occasions  » vendangées » auparavant !!? Pour moi 6 mois de matchs officiels sans aucune victoire démontre un mal bien plus profonds et il fallait prendre des décisions vraies Monsieur le président Perdrier. R comme Résignés !? Cette équipe à montrée lors des 1 ers matchs de la qualité , mais sans le choc psychologique et en changeant la manière de communiquer comme la dernière sortie contre Maoulida après la précédents « affaire » par rapport à son déménagement ….. Ce n’est pas comme cela je pense qu’un groupe travaille dans la sérénité et crée de la confiance , en s’attaquant de la sorte à son leader, son capitaine avec l’état d’esprit de celui ci depuis l’an dernier !!!
    C’est plus facile certainement de montrer du doigts les erreurs de certains plutôt que d’assumer ses propres lacunes … Mais supporter je suis en essayant de faire abstractions de ces aberrations citées !!! Je crois à un résultat à Metz et un déclic !!! Allez Nîmes Allez messieurs les joueurs sortez vos c……. !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité