ActualitésEconomieSociété

SOCIAL Open Cité ou comment faire grandir les entreprises naissantes de l’agglo

Un concours qui permettra aux jeunes chefs d'entreprises des "quartiers" de faire valoir leur créativité. (Photo Anthony Maurin: Objectif Gard)
Un concours qui permettra aux jeunes chefs d'entreprises des "quartiers" de faire valoir leur créativité. (Photo Anthony Maurin: Objectif Gard)
Un concours qui permettra aux jeunes chefs d'entreprises des "quartiers" de faire valoir leur créativité. (Photo Anthony Maurin: Objectif Gard)

Une autre voie de l’entreprise se dessine sur les courbes inversées de la société actuelle. Les valeurs sociales seront-elles la nouvelle économie qui crée des richesses et qui partage mieux ?

Open Cité est un concours qui vise la grande friche des pépinières et autre incubateurs d’entreprises. Il s’agit en effet de bâtir une économie sur des fondations solides et des valeurs communes qui font défaut aujourd’hui. Gratuit et accessible aux futurs chefs d’entreprises, ce concours créé et financé par l’État et la Caisse des Dépôts voit tous les acteurs du développement économique réunis pour accompagner les dirigeants d’entreprises en herbe. Les briques de l’édifice Open Cité s’agglomèrent déjà et les fondations se sont installées sur ce qu’on appelle génériquement « les quartiers ».

Avec certainement des chances de réussite minorées, les gamins des quartiers ont malgré tout des idées. Peu écoutés, manquants de confiance ou ne sachant pas à qui s’adresser, ces jeunes dirigeants en puissance ont maintenant l’occasion de participer à un concours qui leur fera connaître de près le monde de l’entreprise naissante. Des contacts, des coachs, des chefs d’entreprises, des astuces, des conseils, des orientations et des avis seront alors accessibles dans une course folle à l’apprentissage de la fonction de chef d’entreprise.

Dans le cadre du contrat de la Ville et du renouvellement de sa politique la concernant, Open Cité emmène les zones délaissées vers une dynamique économique forte en intégration. Trois jours durant à la mi-octobre, les candidats dévoileront leurs projets, leur vision, leurs plans et feront naître une vraie petite société qui ne demandera qu’à être dorlotée pour grandir et donner à son tour un petit coup de main à la génération suivante. Nîmes Métropole et les services de l’État jouent la carte des expériences humaines et sociales pour forger les liens des entreprises de demain, les effets pourraient être rapidement visibles si le mortier n’est pas trop dilué.

 

Pour plus d’informations : www.opencite.fr, il existe aussi une application smartphone. Inscription avant le 11 octobre.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité