ActualitésPolitique

INDISCRÉTIONS Journées de la sécurité : l’adjoint Richard Tibérino prêche pour sa paroisse

De gauche à droite, le directeur de la sécurité à Nîmes, Bernard Serafino, l'adjoint à la sécurité Richard Tibérino et Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes.
De gauche à droite, le directeur de la sécurité à Nîmes, Bernard Serafino, l'adjoint à la sécurité Richard Tibérino et Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes.

Pas content l'adjoint à la sécurité de Nîmes… Lundi, à l'occasion du conseil d'administration du SDIS, Richard Tibérino a profité de la présence du directeur de cabinet du préfet, Christophe Borgus, pour exprimer sa colère : "ce week-end au Centre commercial Cap Costières se tient un kiosque de présentation des services de sécurité organisé par la préfecture. Parmi les stands, on retrouve celui des gendarmes, de la police nationale, des pompiers… Mais les policiers municipaux manquent à l'appel. Ils sont pourtant tous les jours sur le terrain et aident la police nationale dans ses opérations". Et de faire valoir : "la police municipale de Nîmes est aujourd'hui la 8ème de France, depuis que nous sommes aux affaires, nous avons augmenté les effectifs de 74 à 149".

Que l'adjoint Les Républicains se rassure, la préfecture du Gard a pris acte de la doléance, mais tient à préciser : "Cela fait trois ans que nous organisons cet évènement dont le but est de présenter les métiers de l'État. Je ne vois pas d'inconvénients à ce que la police municipale se joigne à nous", réagit Christophe Borgus. Même si Richard Tibérino s'y prend un peu tard, il semble que son coup de gueule ait payé puisque les services de l'Etat ont proposé un stand à la ville. "Je salue l'esprit d'ouverture de la préfecture", remercie l'adjoint. La police municipale sera même conviée au défilé du 14 juillet sur le boulevard de la Libération… Tout est bien qui finit bien.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “INDISCRÉTIONS Journées de la sécurité : l’adjoint Richard Tibérino prêche pour sa paroisse”

  1. pub gratuite et sans intérêt.
    La police municipale je la vois devant la mairie, téléphone à la main et quand on a besoin d’elle trop absente en raison du roulement des rtt etc etc.
    Quel est l’effectif disponible à un temps T ?

    1. Plutôt que de tenir un stand la PM préférerait patrouiller…partout, y compris là où il le faudrait en priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité