A la unePolitique

LES PLANS Du bon vin, des bovins et des copains : Alary en campagne

Denis Bouad, Gérard Baroni, Damien Alary et Fabrice Verdier. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Denis Bouad, Gérard Baroni, Damien Alary et Fabrice Verdier. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Journée difficile pour Damien Alary. Hier, le président de la région et candidat aux prochaines élections Régionales s’est d’abord rendu au Vigan, tel un père Noël en costume-cravate et sans les rênes, pour apporter LoRdi à 165 élèves du lycée André Chamson. La distribution effectuée, il était grand temps de passer aux choses sérieuses. A midi, il s’installe pour déjeuner dans une cave à vin de la commune des Plans. Autour de la table, que des bons copains : le député Fabrice Verdier, le président du conseil départemental Denis Bouad, la conseillère régionale Nelly Frontanau. Au menu : grillades d'agneau, fromages des Cévennes et quelques bonnes bouteilles de vins du domaine du Pas du Loup. Pas facile !

Avec une bonne heure de retard, la fine équipe débarque, la fleur au fusil et de grands sourires aux lèvres, à l'élevage de bovins du village. Guillerets, les élus enfilent des chaussons pour visiter la ferme de la famille Duplan. De père en fils, ils produisent et commercialisent de la viande de veau, de bœuf et d'agneau. Les bêtes sont élevées sur 250 hectares de terres et engraissées avec les produits de l'exploitation. La découpe et la vente sont effectuées sur place. « C'est que du circuit court ! » se félicite Damien Alary. Le couple d'agriculteurs a profité de cette visite officielle pour demander un peu d'aide : « Nous voudrions créer une salle de transformation pour pouvoir faire du pâté de couenne, de la saucisse sèche, des saucissons, des tripes et des daubes », explique Muriel. L'idée semble séduire Damien Alary.

La journée est loin d’être finie et comme elle est déjà harassante, c’est en voiture que les politiciens prennent la direction de la mairie des Plans à quelques centaines de mètres de l'élevage. Les élus descendent de la berline aux vitres teintées baissées, clopes aux becs, pour échanger avec le maire Gérard Baroni. Ce dernier est ravi de pouvoir présenter les travaux entrepris sur sa commune, en particulier l'aménagement du parvis de la mairie. Un parking, un espace vert et l'installation de rampes pour les personnes à mobilité réduite sont prévues. Montant de l'opération : 92 500 €, financés par le conseil départemental (à l'époque où Alary était président), le conseil régional et l'agglomération d'Alès. « On se demandait si on allait pas appeler cet endroit l'espace Damien Alary, s'interroge Gérard Baroni, car sans toi, ce projet n'aurait pas pu aboutir ».

Après quelques embrassades avec le maire, Damien Alary a rappelé sa volonté « que tous les territoires soient pris en compte dans la future grande Région » et son refus d'assister à « une guerre entre Montpellier et Toulouse ». Il est désormais temps de filer pour une dernière halte sur la scène nationale du cratère d’Alès. Mais pas avant d’avoir grignoté quelques petites douceurs. C’est vrai que le risque d’hypoglycémie était proche…

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité