A la unePolitique

RÉGIONALES FN : la caravane de Louis Aliot fait étape à Beaucaire

Louis Aliot, tête de liste FN, était de passage à Beaucaire cet après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Louis Aliot, tête de liste FN, était de passage à Beaucaire cet après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« On aimerait bien en avoir plus souvent des caravanes comme celle là, d’habitude ce ne sont pas les mêmes ! » 

Une petite phrase signée du député Rassemblement Bleu Marine Gilbert Collard, pour accueillir la tête de liste FN pour les régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Louis Aliot, dont la caravane a fait escale à Beaucaire en fin d’après-midi après être passée par le Vigan, Alès, Anduze et Saint-Christol-lès-Alès.

« Le PS est une escroquerie politique ! »

« Nous sommes les seuls à nous être pointés au fin fond des campagnes », revendique Louis Aliot, « des villes et villages oubliés par ceux qui nous gouvernent au niveau local, régional et national », pour le maire de Beaucaire Julien Sanchez.

Débute alors une entreprise de démolition des deux candidats des partis traditionnels. Dominique Reynié, candidat Les Républicains ? « Un politologue de Paris qui donne des leçons à tout le monde et qui est incapable de trouver une domiciliation. Et il sera sans doute poursuivi par son propre camp ! » Carole Delga, candidate socialiste ? « Elle est formidable ! Ella a été ministre du commerce, de l’artisanat et des TPE. En réalité c’est la ministre de la faillite, durant ses 14 mois au ministère, il y a eu 62 000 faillites ! Elle ne nous fera pas croire qu’elle va réussir dans notre région ce qu’elle a été incapable de faire au gouvernement. Le PS est une escroquerie politique ! »

Trois « axes forts »

Au rayon programme, le candidat évoque trois « axes forts ». Le premier : « réussir à terminer ce que les autres ont initié sans y aller, cette fusion des régions dont on est incapable de dire combien elle coûtera, nous voulons la réussir sans trop de dégât pour nos concitoyens. » Le deuxième axe, « un rééquilibrage du territoire, Saurel et Moudenc (maires de Montpellier et de Toulouse, ndlr) sont bien gentils, mais il n’y a pas que Toulouse et Montpellier, les autres veulent aussi une part du gâteau. » Et enfin, troisième et dernier axe, « l’emploi pour les jeunes, développer l’économie pour les entreprises avec un minium de patriotisme économique pour nos PME, investir, terminer les routes, les projets ferroviaires, l’apprentissage et la politique de formation qui ont été laissés au détriment d’une politique clientéliste. » Le candidat frontiste évoque également le traditionnel recours au référendum, « ce sont les citoyens qui décident, les élus mettent en application. » Quelques applaudissements se font entendre sur le cours Gambetta.

« Il faudra vider l’électorat de Dominique Reynié »

Sur des dossiers plus précis, comme l’ouverture d’un lycée à Beaucaire, « je ne l’ai pas étudié, si Beaucaire passe le seuil requis, je n’y vois pas d’objection. » « Nos choix seront fait selon des critères objectifs », rebondit le maire de Beaucaire. Et Louis Aliot le martèle : son projet est réaliste : « il tient compte de ce qu’il y a actuellement, on continuera à budget égal à réorienter les crédits et à arrêter le gaspillage. »

Alors que les sondages le mettent en tête des intentions de vote au premier tour, mais battu au second, Louis Aliot y croit : « on est dans une situation historique vis-à-vis de l’avancée de nos idées (…) On dépassera les 30 % au premier tour et au second, il faudra vider l’électorat de Dominique Reynié. Notre victoire dépendra de cela, et de notre capacité à mobiliser les abstentionnistes. » Et le candidat mise sur les campagnes, où « ça commence à tousser fort. Plus ça toussera, plus on sera haut. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

30 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité