Actualités

UZÈS Vers une halle des sports dans le quartier Mayac

La directrice des services techniques Valérie Maraval, le maire d'Uzès Jean-Luc Chapon et l'adjoint aux travaux Gérard Bonneau, sur le terrain viabilisé de la future halle des sports du quartier Mayac, à Uzès (Photo : DR)
La directrice des services techniques Valérie Maraval, le maire d'Uzès Jean-Luc Chapon et l'adjoint aux travaux Gérard Bonneau, sur le terrain viabilisé de la future halle des sports du quartier Mayac, à Uzès (Photo : DR)

Pour l’heure ce n’est qu’un terrain de 6000 mètres carrés environ sis dans le quartier uzétien de Mayac, mais bientôt une halle des sports flambant neuve y siègera.

La ville a en effet préparé le terrain à tous les sens du terme au Conseil départemental.

La ville a ainsi délibéré en mars 2013 la mise à disposition du terrain d’une valeur de 600 000 euros, avant de procéder à six mois de travaux d’octobre à mars dernier pour le viabiliser, avec la réalisation de tous les réseaux secs et humides et la réalisation d’une voie d’accès.

En tout, la ville a investi un peu plus d’un million d’euros en comprenant les fonds de concours de la Communauté de communes, un montant qui comprend la cession et la viabilisation du terrain. C’est désormais au Conseil départemental de jouer, pour faire sortir de terre la halle des sports Jean-Louis Trintignant, du même nom que le collège de Mayac.

Une halle de 5 182 mètres carrés qui comprendra 3 terrains de handball, 4 de basketball, 5 de volleyball, 9 de badminton, 8 praticables de gymnastique rythmique, 16 aires de jeux de tennis de table et un mur d’escalade. La CCPU participera à hauteur de 20 % en finançant en partie la voie d’accès, l’éclairage public et le stationnement, et mettra à disposition un agent pour le gardiennage et l’entretien.

La salle sera utilisée durant les heures scolaires par les collégiens de Mayac, mais pourra être mise à disposition des associations locales en dehors de ces horaires. Le projet est chiffré à 3 250 000 euros en tout, pris en charge à 80 % par le Conseil départemental. Sa construction s’étalera sur les années 2016 et 2017.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité