A la uneFaits Divers

NÎMES Un policier en garde à vue pour « vols à l’étalage »

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

Le Parquet de Nîmes a confirmé hier soir la garde à vue d’un policier dans le cadre de « vols à l’étalage ». Il s’agit de préjudices minimes. Mais le fait que la personne interpellée soit policier donne au dossier une coloration particulière.

Il avance dans les allées d’une grande surface. Il ne sait pas encore que pour une fois ce samedi matin, le vigile du magasin situé dans un village de la périphérie de Nîmes est arrivé dès l’ouverture. Et si le vigile est là, c’est pour lui.

Les caméras de vidéo surveillance du magasin ont ciblé depuis quelques temps, un homme d’une quarantaine d’années, qui a l’air de dérober des marchandises assez tôt le matin. Ce matin, (samedi), l’homme est repéré, il passe les portes de l’établissement. Il s’approche de petits produits qu’il glisse dans son survêtement pour un montant total de 40 euros. « Il y a une problématique psychiatrique à tout cela, car les préjudices sont très faibles », estime le parquet de Nîmes. Une perquisition s’est déroulée à son domicile permettant de retrouver d’autres objets de petites valeurs également volés.

Selon nos renseignements, le policier interpellé est mis en examen dans une autre affaire pénale pour « non assistance à personne en danger »…. Une affaire qui date d’octobre 2011, elle est toujours dans les mains d’un juge d’instruction de Nîmes.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité