Actualités

CLARENSAC La fête votive « prévient » qu’elle sera belle

La fête votive de CLarensac est lancée, place aux traditions et à la bonne humeur dans le souci de la protection de chacun Photo Anthony Maurin).
La fête votive de Clarensac est lancée, place aux traditions et à la bonne humeur dans le souci de la protection de chacun (Photo Anthony Maurin).

Les fêtes votives font battre le cœur des villages méridionaux tout au long de l’été. Parmi les premières gardoises, la fête de Clarensac est une référence en matière de festivités, de bonne humeur, de culture et de tradition mais aussi… de prévention !

La première des deux fêtes de Clarensac (la seconde se déroule le dernier week-end d’août) ne laisse pas la place au doute quant à l’envie de rassurer mais aussi de de faire plaisir à chacun.

Pour Marjorie Enjelvin , maire du village, "Cela fait plusieurs années que nous planchons dessus! Avant d’être élue maire, j’étais au Comité des Fêtes donc je connais un peu le sujet et suis très attentive à tout cela. La prévention est primordiale dans nos fêtes afin de faire voir à nos détracteurs que ce dispositif ne va pas à l’encontre des traditions, il n’est pas trop contraignant pour que la fête puisse avoir lieu dans d’excellentes conditions. En parallèle aux festivités, un stand de prévention est situé devant l’Hôtel de ville mais on n’y parle pas seulement de l’alcool… On y parle aussi drogues ou sexe, car dans ces moments, il faut savoir se protéger!".

Le stand de prévention situé au pied de lHôtel de ville Photo Anthony Maurin).
Le stand de prévention situé au pied de l'Hôtel de ville (Photo Anthony Maurin).

Si à Clarensac on se sent en sécurité grâce à la présence d’une dizaine d'agents des forces de l’ordre ou du stand préventif, les doutes pourraient subsister… "Ne laissons pas ces barbares nous gâcher la vie ! La vigilance est de mise mais il faut que les festivités reprennent le dessus. Nos traditions, c’est de la culture ! Ici, vous êtes en sécurité, c’est plutôt tranquille ! A Clarensac, les choses se passent toujours bien, on se connait tous donc au moindre problème, on sait qui aller voir pour le régler au plus vite".

Un espace repos est disponible pour celles et ceux qui se sentiraient un peu fatigués par l’alcool ou la fête et la Croix Rouge est aussi présente sur le terrain."Peut-être que nous irons encore plus loin l’année prochaine! Je ne suis pas de celles qui font souvent marche arrière alors… On risque de passer aux gobelets réutilisables, en organisant la chose avec le comité des fêtes ou avec les jeunes" conclut Marjorie Enjelvin avant d'ajouter "un grand merci à tous les services municipaux qui travaillent dans l’ombre mais qui donnent beaucoup de leur personne pour que la fête soit belle!".

Capitain Sam, une entreprise parisienne, a bien compris les enjeux d’une telle fête votive. Pour l’occasion les festaïres pourront être raccompagnés avec leur propre voiture par une personne qui n’aura pas bu d’alcool issue de la société parisienne. La mairie paye une partie de la course, reste à la charge du chargé, 1,30 euro par minute de trajet! La belle affaire et surtout la bonne idée qui devrait faire pas mal d’émules cet été!

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité