A la uneFaits Divers

NÎMES Fausse alerte à la bombe à Paris: un Nîmois de 14 ans en garde à vue

police-nationale

Un garçon de 14 ans est en garde à vue, depuis cet après-midi, au commissariat de Nîmes. Il est soupçonné d'être impliqué dans une fausse alerte attentat survenue samedi dans une église de Paris.

Le téléphone de l' église parisienne de Saint-Leu, dans le quartier des Halles à Paris, avait été piraté pour faire croire à un attentat. Les "hackers' qui avaient piraté la ligne téléphonique, étaient depuis recherchés.

Les forces de l'ordre avaient été mobilisés en nombre samedi, dans la capitale, à cause du canular. Les enquêteurs de la Direction Centrale de la Police Judiciaire en charge de l'enquête ont interpellé aujourd'hui un garçon de 14 ans dans un établissement scolaire du Collet-de-Dèze en Lozère, alors qu'une autre interpellation survenait au même moment en Vendée. Hier, un autre adolescent était arrêté sur Paris. Les trois garçons ne se connaissaient que virtuellement, selon des médias parisiens.

Viré d'un collège à Nîmes en 2014

Pour le Nîmois, ce matin, la Police Judiciaire a frappé, selon nos renseignements, à la porte d'un établissement scolaire gardois, où le mineur a été viré pour "un mauvais comportement en 2014", souligne une source interne au collège... Le conseil de discipline de cet établissement avait décidé son exclusion. Les policiers ont récupéré le dossier de l'élève. Après son exclusion, le mineur, aujourd'hui âgé de 14 ans, a été scolarisé en Lozère où il a été interpellé ce matin.

Reste à savoir quel est son rôle dans ce canular qui a suscité la frayeur à Paris le week-end dernier.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité