ActualitésSociété

NÎMES BRL: de la Terre à l’espace en passant par l’eau et la COP22

Photo: Damien Alary, Président du Conseil d’Administration de BRL avec Jean-François Blanchet, DG du Groupe © BRL
Photo: Damien Alary, Président du Conseil d’Administration de BRL avec Jean-François Blanchet, DG du Groupe © BRL
Photo: Damien Alary, Président du Conseil d’Administration de BRL avec Jean-François Blanchet, DG du Groupe © BRL

Si on l'a un peu oublié, la COP21 devait être suivie d'une COP22... A Marrakech, la société gardoise BRL Ingénierie participait à l'événement.

Mobilisé sur les défis du changement climatique, le Groupe BRL, comme pour la COP 21, était présent à Marrakech pour soutenir la COP22. En effet, BRL Ingénierie a participé à la table ronde "Les solutions des acteurs de l’eau face au dérèglement climatique", pour présenter la plateforme WIMES, une solution innovante qui croise les problématiques "Big Data" et "gestion de l’eau et des risques".

Ensuite, BRL Ingénierie devait signer une convention pour la mise en place d’un groupe de travail sur l’hydrologie spatiale afin de permettre le développement de nouveaux produits et services liés aux données fournies par le programme SWOT (Surface Water and Ocean Topography), projet franco-américain de satellite d'observation de la Terre qui fournira à l’horizon 2020 les variations spatio-temporelles des niveaux d’eau des grands fleuves, lacs et rivières et les niveaux des océans! La mission SWOT utilise une nouvelle technologie, l’altimétrie à large fauchée dont le but est de fournir des mesures avec une précision jamais obtenue et apporter en hydrologie une meilleure compréhension du cycle de l’eau.

Chez BRL, on passe de l'eau à la terre et de la Terre à l'espace

Pour Jean-François Blanchet, le Directeur général de BRL et Président de BRL Ingénierie, "Nous sommes engagés aux côtés de la Région Occitanie/Pyrénées Méditerranée dans la réalisation d’Aqua Domitia, un projet majeur de 220 M€ pour permettre à une large partie de la façade méditerranéenne de la Région de disposer de ressources en eau sécurisées face aux futures sécheresses. Au niveau international, nous accompagnons les plans d’adaptation de nombreux pays dont les ressources en eau sont impactées par ce changement. A la précarité économique s’ajoute désormais la précarité climatique qu’il nous faut anticiper au mieux pour éviter le creusement d’inégalités à terme porteuses de sources de conflits. En termes de prévention et gestion des risques d’inondations et de submersions marines, nous avons ouvert la voie avec Predict Services, créée il y a 10 ans avec Météo France et Airbus. Nous continuons à co-innover  avec la signature d’une convention sur l’hydrologie spatiale. Ces partenariats associent, avec Airbus puis le CNES, les forces vives de la grande Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée".

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Un commentaire

  1. Attention de ne pas trop tirer sur l’eau du Rhône sinon pauvre écosystème de Camargue, la plus grande zone humide de France, une des dernières avec le marais poitevin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité