Actualités

VALLABRIX L’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de la carrière est annulé

La carrière de Vallabrix (DR)
La carrière de Vallabrix (DR)

C’est une victoire pour les opposants à la carrière de Vallabrix : le tribunal administratif de Nîmes a annulé cette semaine l’arrêté préfectoral du 24 juillet 2013 autorisant la société Fulchiron à exploiter ladite carrière.

Un collectif, composé de particuliers mais aussi de l’association VITAE et Saint-Quentin Environnement, s’était monté et avait déposé un recours contre cet arrêté en février 2014, avant que la mairie de Vallabrix ne fasse de même en juillet 2014.

Leur motivation résidait dans les nuisances induites par l’exploitation de la carrière, notamment la production de poussières, l’impact paysager, la non-stabilisation du site et l’absence de réhabilitation correcte.

Le tribunal administratif a donc annulé l’arrêté préfectoral, et la société Fulchiron est autorisée à poursuivre l’exploitation u site provisoirement, pour une durée de 12 mois « afin de permettre la réalisation d’une nouvelle étude d’impact et la prescription par le préfet du Gard de nouvelles mesures compensatoires », précise le tribunal.

Par ailleurs, l’Etat versera 1 200 euros au collectif et à la commune de Vallabrix. Dans un communiqué, le collectif réagit à la décision du tribunal administratif : « Le collectif pour la réhabilitation de la carrière de Vallabrix se réjouit d'avoir été entendu par le tribunal. Il souhaite que la Préfecture prenne les dispositions nécessaires pour limiter les impacts négatifs de l’exploitation sur l’environnement et impose une réhabilitation rapide avec végétalisation de cette carrière au fur et à mesure de son exploitation. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

1 commentaire sur “VALLABRIX L’arrêté préfectoral autorisant l’exploitation de la carrière est annulé”

  1. Heureusement que de temps en temps ce ne sont pas les pollueurs qui gagnent. Même si la victoire est provisoire. Au final , le fric et la cupidité gagnent souvent face aux bénévoles, aux défenseurs de la nature, la biodiversité, l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité