A la unePolitique

GAZ DE SCHISTE Exploration et exploitation bientôt interdites ?

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La bataille n’est pas encore gagnée mais un amendement visant à interdire l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles de schiste en France a été voté, mardi, en Commission du développement durable à l’Assemblée nationale.

Interdire purement et simplement toute exploration et exploitation d’hydrocarbures non-conventionnels : les socialistes en rêvent. Le rêve pourrait devenir réalité avec le vote, mardi soir, de cet amendement, dans le cadre de la réforme du code minier. Le texte vient compléter le dispositif mis en place par la loi du 13 juillet 2011, qui interdit seulement la technique de la fracturation hydraulique.

Un dispositif pas suffisant, selon le député socialiste gardois Fabrice Verdier, fermement opposé au gaz de schiste : « Quel que soit la technique, je ne vois pas comment elle peut être neutre pour l’environnement. Il faut forcément ébrécher la roche, ce qui entraîne automatiquement l’utilisation de produits spécifiques, du gaspillage d’eau et de la pollution. C’est nuisible pour les territoires ». Au-delà de ce constat, le parlementaire invoque la « cohérence » : « On ne peut pas se satisfaire de la COP21, de la prise de conscience de limiter les gaz à effet de serre, tout en autorisant les gaz de schiste ».

Alors, pour être « cohérent », le groupe socialiste souhaite « acter dans la loi » l’interdiction totale des gaz et huiles de schiste. Mais il est encore trop tôt pour crier victoire : mardi 24 et mercredi 25 janvier, l’Assemblée nationale examinera l’amendement en séance plénière. La proposition de loi pourrait arriver au Sénat en février. Les délais sont serrés : dans la perspective des campagnes électorales, les travaux du Parlement seront suspendus à la fin du mois prochain.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

3 réactions sur “GAZ DE SCHISTE Exploration et exploitation bientôt interdites ?”

  1. https://bastagazales.fr/2016/02/08/au-conseil-municipal-de-nimes-seul-le-fn-soppose-au-voeu-contre-les-gaz-de-schiste/

    Remettre les pendules à l’heure de l’information

    Monologue confus et incompréhensible ?
    Généralement mes pairs comprennent jusqu’à la moindre de mes intonations mais il faut dire qu’Alain Fabre-Pujol n’est réputé ni pour l’écoute ni pour l’argument tant il est vrai que nous lui demandons parfois s’il n’est pas sous substance …
    Au delà, mon intervention concernant le gaz de schiste soulignait mon approbation à l’interdiction de son extraction par fracturation (loi 2011) tout en précisant que la recherche pouvait être une solution pour une exploitation qui respecte l’environnement.
    Dans l’état actuel des choses la question du GDS est dépassé. Après réflexion et débats auprès de personnes compétentes, Marine s’est prononcée contre son exploitation et s’inscrit dans le développement d’une économie écologique patriote non punitive à laquelle j’adhère pleinement.
    Quant au journal : La Marseillaise … l’information n’est tellement pas son souci qu’elle est aujourd’hui aux oubliettes faute de lecteurs et malgré les généreuses subventions.
    CQFD !

    Th.J conseiller FN Nîmes.

    1. Peut être aller vers une économie qui tourne à l’énergie toujours plus propre, made in France sans en profiter pour surtaxer les usagers-clients-contribuables.
      Ex >>> fabriquer en France des voitures propres dans des entreprises propres à des prix compétitifs et non matraquer les « diésélistes » aprés les avoir amadoués pendant des décennies…par exemple.
      MANOLO faites un effort pour comprendre l’évidence plutôt que de jouer au benêt, il n’y a rien de charabia modèle langue de bois FN là dedans, vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité