A la uneInsolite

INSOLITE Le Père Nicolas Germain parle de son « bon ami Jésus » sur une Web TV !

Le Père Nicolas Germain. DR
Le Père Nicolas Germain. DR

Dans l'un de ses messages, le Pape François demandait à ce que l’église catholique s’emploie à faire découvrir, « grâce aux moyens de communication sociale, la beauté de la rencontre avec le Christ ».

L’appel du Pape a été entendu par le diocèse de Nîmes qui tente de vivre avec son temps. Il se trouve que le diocèse développe actuellement une Web TV et qu’ils ont un animateur hors-pair : le Père Nicolas Germain dont la spontanéité, l’humour et la répartie détonnent dans un milieu plus souvent voué au recueillement.

Mais l’un n’empêche pas l’autre et le Prêtre prend un plaisir communicatif à évoquer son « bon ami Jésus ». « Je travaille d’ailleurs pour lui », ajoute-t-il. On ne sait pas s’il a pu le rencontrer lors de son entretien d’embauche mais ce Jésus doit être un sacré patron car le religieux lui donne toute sa confiance. En même temps, il a un CV qui parle de lui-même : « C’est le fils de Dieu, explique le Père Nicolas Germain. C’est comme ça qu’il s’est présenté ». Pas facile de rivaliser.

Seul face à la caméra, lisant ses notes, le prêtre dépoussière l’image de sa religion et va chercher un jeune public invité à poser des questions sur Jésus, la foi, la vie chrétienne... La vidéo n'était peut-être pas attendue comme le Messie, mais elle apporte incontestablement un petit vent de fraîcheur et de bonne humeur.

Jésus en questions... Et en réponse, par le P. Nicolas Germain from Diocèse de Nîmes on Vimeo.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “INSOLITE Le Père Nicolas Germain parle de son « bon ami Jésus » sur une Web TV !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité