A la uneActualités

NÎMES MÉTROPOLE Collecte des ordures ménagères : sept agents remerciés

Photo d'illustration DR
Photo d'illustration DR

Depuis l'été dernier, Nîmes Métropole a entrepris une réorganisation de fond pour la collecte des ordures ménagères. Première victime : sept agents contractuels, qui voient leur contrat à durée déterminée non renouvelé après plusieurs années de bons et loyaux services. 

C'est le 11 janvier dernier que les agents contractuels travaillant au service des ordures ménagères à Poulx, ont appris qu'a compter du 15 mars 2017 leur contrat en CDD ne serait pas renouvelé. La raison : "L"impérieuse nécessité de rationaliser et harmoniser l'organisation de la collecte. Depuis l'été dernier, nous avons mis beaucoup d'énergie pour optimiser les tournées afin d'éviter une augmentation des taxes des ordures ménagères" se défend l'Agglo de Nîmes.

Depuis la prise de compétence de la collecte et du traitement des déchets ménagers en janvier 2011 par la Communauté d'agglomération de Nîmes, ces agents au nombre de 7 travaillent aux côtés des titulaires pour "pallier à des besoins ponctuels", nous souffle Nîmes Métropole. Pourtant, certains agents contractuels travaillent pour la Collectivité depuis plusieurs années dont un, le plus ancien, depuis cinq ans et demi. Ce dernier passe d'ailleurs tout près d'une titularisation, (la limite des contrats précaires dans la fonction publique est de six ans).

Ce que regrette la Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale (FAFPT), que notre rédaction a rencontré ce jeudi c'est "Le tour de passe-passe qui se prépare. On nous avait promis qu'il n'y aurait pas de privatisation du centre de collecte de Poulx après celui de Clarensac, finalement, c'est une société privée qui va intervenir pour remplacer le travail de nos sept collègues."

"Pas du tout. On ne réorganise pas la collecte pour la déléguer deux mois après, quel intérêt ?" répond Nîmes Métropole. "Lors des pointes d'activité, nous faisons appel à une société privée mais l'engagement pris de conserver Poulx en régie publique sera tenu. Il est important de rappeler que les levées de boucliers, au moment de la délégation sur la Vaunage, se sont renversées. Aujourd'hui, les agents contractuels ont préféré arrêter leur contrat pour être embauchés par cette société qui offre plus d'avantages aux salariés" rajoute l'Agglo.

En ce qui concerne le devenir des agents licenciés au 15 mars prochain, au Colisée on l'assure : "Nous accompagnons chaque agent individuellement. Nous avons récupéré leur CV et avons transmis leur candidature à nos prestataires de services pour déterminer les possibilités d'emploi." Rien de concret ni de garantie à ce stade.

Pour la FAFPT, qui souhaite tout simplement la titularisation de ces sept agents, on se réserve l'opportunité d'actions supplémentaires, si nécessaire, pour trouver une issue favorable : "Nous ne laisserons pas tomber les agents qui ont participé à faire de Nîmes Métropole ce qu'elle est devenue, nous sommes fiers d'eux."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

2 réactions sur “NÎMES MÉTROPOLE Collecte des ordures ménagères : sept agents remerciés”

  1. On passe notre temps à râler sur les impots alors pour une fois que ces politiques font des économies… au lieu d’embaucher les copains des copains!

  2. Xavier, renseigne toi sur le tarif que pratique le prestataire pour « essayer de remplacer » les 7 agents et tu verras si « nos politiques  » font réellement dès économies… Tu seras surpris…par contre des agents qui se tape 90 km allez retour pour venir bosser au coup de sifflet..sans congé …sans trop de vie de famille depuis 6 ans tu penses qu’ils font des économies eux …médite un peu la dessus…à bon entendeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité