Economie

AGRICULTURE Fabrice Verdier interpelle le ministre pour les éleveurs caprins et ovins

 

 

Capture vidéo Assemblée Nationale
Capture vidéo Assemblée Nationale

Un éleveur caprin et/ou ovin peut percevoir, en raison de contraintes naturelles et spécifiques auxquelles est confrontée son exploitation, une Indemnité Compensatoires de Handicap Naturel (ICHN) qui peut représenter jusqu'à 50% de son revenu.

Un nouveau zonage en cours de définition, à la demande de la Commission européenne, prévoit, pour le moment, d'exclure la majorité des communes situées dans l'arc méditerranéen, notamment celles gardoises.

Les élus des 12 départements concernés par ce zonage sont mobilisés sur cette question pour défendre les intérêts des éleveurs pastoraux qu’ils représentent.

S'étant saisi de cette question, le député gardois Fabrice Verdier s'est fait le porte-voix des élus et des éleveurs de la zone méditerranéenne lors de la séance des Questions orales sans débat (QOSD) à l’Assemblée nationale, organisée ce mardi 14 février.

Il a interpellé le Ministre de l’Agriculture pour lui rappeler que ces territoires souffrent de contraintes naturelles réelles, irréversibles et non-corrigibles liées à la sècheresse estivale prolongée.

Si ces communes sortent du zonage, c'est toute une économie locale qui est fragilisée, c'est un pan entier de l'agriculture qui périclite. Cela pourrait conduire, à terme, à la disparition des troupeaux, avec en conséquences la dégradation paysagère des communes, l’augmentation des risques d’incendie, la prolifération des sangliers ou encore l'affaiblissement de la biodiversité.

À dix jours de la publication d'une nouvelle carte qui sera transmise définitivement à la Commission européenne cet automne, Fabrice Verdier demande au Ministre de mettre fin à une injustice historique en reconnaissant la sécheresse estivale prolongée de ces territoires comme contrainte réelle.

En ce sens, dès ce mercredi 15 février 2017, un courrier cosigné par les parlementaires des douze départements concernés a été remis en main propre au Ministre par le député gardois.

Une réponse forte est attendue de la part du Gouvernement afin de soutenir durablement les éleveurs de la zone méditerranéenne.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité