ActualitésPolitique

VILLENEUVE Taxe d’habitation : Bories s’inquiète de la proposition de Macron

Pascale Bories et Jean-Louis Banino, nouveaux conseillers départementaux du canton de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Pascale Bories et Jean-Louis Banino, nouveaux conseillers départementaux du canton de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Pascale Bories et Jean-Louis Banino, nouveaux conseillers départementaux du canton de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Candidat à la Présidentielle, Emmanuel Macron a proposé d’exonérer « 80% des habitants » de taxe d’habitation. L’élue Les Républicains alerte sur « les conséquences » d’une telle mesure… 

Elle n’est pas du genre à réagir à la moindre déclaration politique. Seulement là, « ça passe mal » pour Pascale Bories. Comme plusieurs de ses homologues, l’élue départementale et surtout, adjointe aux finances de Villeneuve, n’a pas goûté (mais alors pas du tout) à la dernière proposition d’Emmanuel Macron. S’il est élu à la Présidentielle, le candidat d’En marche envisage d’exonérer « 80% des habitants » de taxe d’habitation*, soit les contribuables dont le revenu fiscal est inférieur à 20 000€. Comme Nicolas Sarkozy en 2007 avec la « défiscalisation des heures supplémentaires », le prétendant à l'Elysée tente de conquérir le coeur des classes moyennes.

Du côté des élus locaux, ça tousse. En pleine préparation du budget 2017, Pascale Bories voit d’un mauvais oeil cette mesure qui diminue l’autonomie des collectivités. La taxe d’habitation, les taxes foncières (bâti et non bâti) et la taxe professionnelle, constituent les leviers de recettes des collectivités. Dans la proposition d'Emmanuel Macron, le montant de la taxe d’habitation sera pris en charge par l’État. Seulement, pas question de compenser les éventuelles évolutions de l'impôt... « Entendre cela au moment même où les communes constatent la réduction des dotations de l’État et où elle doivent absorber des nouveaux transferts comme les cartes grises et les cartes d’identité sans compensations financières par l’État… Ça passe mal », s'indigne l'élue.

« Les taxes foncières vont devoir exploser »

Pascale Bories alerte sur les « conséquences d’une telle annonce » pour les ménages : « les taxes foncières vont devoir exploser pour compenser cette perte financière énorme ! Tous les services, jusqu'alors offerts ou à prix réduits comme les activités periscolaires, la cantine, les manifestations culturelles et sportives, les portages de repas pour les seniors vont devoir être mis à leur coût réel… Les horodateurs vont fleurir dans toutes les communes pour apporter de nouvelles recettes ». Autrement dit : déshabiller Pierre pour habiller Paul... 

*En 2015, la taxe d’habitation a rapporté aux communes et intercommunalités un peu moins de 22 milliards d’euros.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité