Actualité générale.ActualitésSociété

VAUVERT Les collégiens passeurs de mémoire

Au collège de la Vallée verte, les élèves s'investissent dans des initiatives citoyennes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Au collège de la Vallée verte, les élèves s'investissent dans des initiatives citoyennes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Déjà primés trois fois au Concours départemental de la résistance dans la catégorie ''Œuvre collective'', les élèves du collège de la Vallée verte de Vauvert ont dévoilé le clip qu'ils présenteront lors de la prochaine édition. Après avoir séjourné en Pologne en novembre 2016, ces jeunes ''Passeurs de mémoire'' ont choisi cette fois de mettre en lumière le quotidien qui fut celui des prisonniers internés dans le camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau (Pologne). Pour que nul n' ignore et que le passé serve de leçon au présent tout en préservant l'avenir...

Mardi 21 mars, parfois un peu gauches et intimidés par leur mission du jour, les collégiens vauverdois avaient mis les petits plats dans les grands pour accueillir le Directeur de cabinet du préfet, les représentants de l'Éducation nationale, les élus et les adhérents de l'association du Souvenir Français emmenés par leur président, Paul Badré.

Les adhérents du Souvenir Français avaient répondu favorablement à l'invitation des collégiens (Photo : Philippe Gavillet de Peney)
Les adhérents du Souvenir Français avaient répondu favorablement à l'invitation des collégiens (Photo : Philippe Gavillet de Peney)

Légitimement fiers de présenter le résultat de leur travail, ils ont eux-mêmes commenté aux visiteurs de l'exposition les 35 clichés photographiques tirés de leur voyage à Cracovie et aux camps d'extermination Auschwitz-Birkenau. Une visite qui n'a pas manqué de laisser des traces indélébiles chez ces trente-cinq d'élèves des classes de 5e, 4e et 3e de l'établissement, confrontés à posteriori à la barbarie nazie et ses horreurs. "En regardant les photos des enfants, j'ai pensé à mon petit frère... C'était juste inimaginable !", témoignait Hadrien. "On prend pleinement conscience de l'horreur et de la bêtise de l'Homme", relevait pour sa part Paloma.

Les enfants n'oublieront pas de sitôt leur visite au camps de la mort d'Auschwitz-Birkenau (Capture d'écran : Philippe Gavillet de Peney)
Les enfants n'oublieront pas de sitôt leur visite au camps de la mort d'Auschwitz-Birkenau (Capture d'écran : Philippe Gavillet de Peney)

Dans le droit fil de la devise de leur établissement, "Respect, Effort, Solidarité", sous la férule bienveillante de leurs professeurs, les collégiens ont réalisé un clip vidéo pour répondre aux appels à la haine diffusés sur les réseaux sociaux. Pour faire entendre leurs voix et montrer la voie...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité