A la uneActualité générale.ActualitésSociété

NÎMES La Primafresca enflamme l’Écusson !

Vendredi soir, jour de lancement, l'ambiance était déjà à la fête aux abords du Vintage (Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)
Vendredi soir, jour de lancement, l'ambiance était déjà à la fête aux abords du Vintage (Photo : Philippe Gavillet de Peney/objectif Gard)

Débutée vendredi soir dans une ambiance de folie qui n'est jamais retombée durant trois jours, la désormais traditionnelle Primafresca a attiré plusieurs milliers de participants dans l'Écusson. Objectif Gard y était...

Née il y a une vingtaine d'années sur l'initiative de Bertrand Veyrunes, l'ancien propriétaire du bar le 421, la Primafresca connaît depuis chez les Nîmois un engouement grandissant. Reprise en main par un collectif de commerçants de la rue Fresque, regroupés en association (*), la manifestation populaire a trouvé une place de choix au calendrier des festivités de la cité des Antonin.

Pour certains, et malgré l'absence de soleil, c'était chapeau de paille de rigueur (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Pour certains, et malgré l'absence de soleil, c'était chapeau de paille de rigueur (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

En témoigne les milliers de visiteurs - et pas seulement des Nîmois !- qui ont pris d'assaut le pavé de la pimpante petite rue piétonnière du centre-ville. Pour pénétrer dans le saint des saints, il fallait au préalable montrer patte blanche. À chaque extrémité de l'artère, des barrières Vauban étaient disposées et un service d'ordre bon enfant, sécurité oblige, opérait une fouille succincte des sacs. Après quoi, on y était...Fresque et il fallait surtout jouer des coudes et tenter de se faufiler au beau milieu d'une véritable marée humaine joyeuse, chantante et dansante.

Durant trois jours la rue Fresque a connu une affluence considérable (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Durant trois jours, la rue Fresque a connu une affluence considérable (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

L'occasion pour beaucoup de se retrouver entre amis et de partager un verre en parlant de tout et de rien... L'occasion pour d'autres, de faire campagne façon ''tir groupé''. On a vu ainsi quelques figures de la politique locale entamer une tournée des popotes et serrer des mains...

Le président de l'association organisatrice, Yoann Planiol, et sa compagne, Marie-Caroline Delchambre, ont posé devant l'affiche réalisée pour l'occasion par la jeune femme (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Le président de l'association organisatrice, Yoann Planiol, et sa compagne, Marie-Caroline Delchambre, ont posé devant l'affiche réalisée pour l'occasion par la jeune femme (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après deux nuits écourtées de libations et de fiesta, les survivants s'étaient donnés rendez-vous au même endroit dimanche midi pour partager la paella, confectionnée cette année par l'équipe du Vintage, et les desserts gourmands concoctés par le talentueux boulanger-pâtissier de la rue, Frédéric Alle. Trois cents convives ont pu ainsi profiter d'un repas en plein air dans une ambiance gitane entretenue par des musiciens du cru.

"Tout s'est bien déroulé et nous n'avons eu à déplorer aucun incident", se réjouissait Marie-Caroline Delchambre, patronne de la Casa Blanca et dessinatrice de l'affiche de l'événement pour la 2e année consécutive.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

(*) Présidée par Yoann Planiol, l'association organisatrice regroupe le bar le 421, El Trio, la Buvette du petit nîmois, le Vintage, le boulanger Frédéric Alle, la Casa Blanca, l'Estanco et le Carré Rose.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité