A la unePolitique

GRAND AVIGNON « Nous allons réussir » : l’exécutif fait son bilan de mi-mandat

Le président du Grand Avignon Jean-Marc Roubaud et la vice-présidente Cécile Helle, mercredi matin à l'Opéra du Grand Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le président du Grand Avignon Jean-Marc Roubaud et la vice-présidente Cécile Helle, mercredi matin à l'Opéra du Grand Avignon (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C’est devenu une habitude : chaque année à pareille époque, le président LR du Grand Avignon Jean-Marc Roubaud et sa première vice-présidente PS Cécile Helle donnent rendez-vous à la presse pour un bilan.

Cette fois c’était à l’opéra du Grand Avignon — qui fermera en juin prochain pour deux ans de travaux — pour un bilan de mi-mandat trois ans après leur élection, avec un souci répété plusieurs fois par le président : « montrer la cohérence de notre projet. »

2017, « l’année où on aura le plus investi »

Un projet qui vise à ce que « le Grand Avignon redevienne le moteur du coeur de la Provence », slogan déclamé par Jean-Marc Roubaud à plusieurs reprises lui aussi. Parmi les mots clés, on détecte rapidement « ambition », notamment lorsque le président évoque le budget de 170 millions d’euros réservé à l’investissement pour 2017 : « ce sera l’année où on aura le plus investi. »

Un président qui, tout en expliquant ne pas vouloir se lancer dans un inventaire, finira par en faire un. Il démarrera par le développement économique, placé depuis trois ans en priorité de l’action de l’exécutif intercommunautaire. Ainsi, Jean-Marc Roubaud évoquera la reprise de la pépinière Créativa, de développement de la ZAC d’Entraigues ou encore le développement d’Agroparc et du pôle Pégase, « qui a permis l’année dernière d’accueillir RTE, un facteur de dynamisation important. » Sujet voisin, le marketing territorial et le lancement de la marque « Avignon terre de création » est également souligné par le président, qui rappelle que « 400 acteurs économiques étaient présents pour le lancement. » Toujours dans la même veine, Jean-Marc Roubaud évoquera la reprise au premier janvier dernier de la compétence tourisme, « un levier important de développement économique. »

Question urbanisme, les sujets de la rénovation urbaine, qui concernent Avignon et Le Pontet, mais aussi celui du nouveau quartier Avignon Confluence seront évoqués, avec un point commun : le président compte aller vite.

Le PDU voté, la LEO relancée

Autre sujet ô combien important dans le Grand Avignon, la mobilité. Sourire aux lèvres, Jean-Marc Roubaud rappellera que c’est sous sa présidence que le Plan de déplacements urbains (PDU) a été voté, « après une gestation de quatorze ans », et que la deuxième phase de la liaison est-ouest, qui permettra un contournement sud d’Avignon, « capitale pour notre territoire et l’avenir d’Avignon, a été relancée. » Sur la troisième tranche, qui concerne le Gard avec une liaison Les Angles - Courtine, « on travaille pour qu’elle soit conduite en même temps que la deuxième, dans la mesure où on a acte le principe d’une concession, donc sans apport de financements publics », note le président. Sur le tramway, dont les travaux sont en cours, le document d’une trentaine de pages fourni lors de la conférence de presse affirme qu’« il devra être prolongé de 3,1 km supplémentaires pour rejoindre le parking Piot et la place Saint-Lazare. » Sur ce point, principale pomme de discorde entre le président et sa première vice-présidente et maire d’Avignon au début du mandat, on sent qu’on marche sur des oeufs. Ainsi, Cécile Helle considère que le tram’ « n’est pas forcément le moyen de transport qui a le vent en poupe aujourd’hui », quand Jean-Marc Roubaud précisera qu’il n’a « pas dit qu’on travaillerait sur un développement du tram’, mais du réseau de transport. » La nuance est importante.

D’autant plus que les deux élus affichent volontiers leur union sur les gros dossiers : « nous avons une parole commune, ce qui a permis que des dossiers qui étaient au point mort, comme la liaison est-ouest, bougent », affirme Cécile Helle. Ce qui n’empêche pas d’avoir des débats, parfois houleux, comme sur le tramway jusqu’à 2015. D’ailleurs, la question de la gestion de l’eau et de l’assainissement promet, de l’aveu même de la maire d’Avignon, « un beau débat ». Favorable à un retour en régie publique, elle devra convaincre son président qui, lui, veut « le meilleur service au meilleur prix », ce qui n’est pas forcément incompatible. Un groupe de travail planche sur le sujet.

Bref, au moment de dresser ce qui a tout de même ressemblé à un inventaire des actions menées à mi-mandat, Jean-Marc Roubaud rappellera, après avoir failli l’oublier, de préciser que « tout cela s’est fait sans augmentation de la fiscalité », et ce malgré le contexte pas forcément toujours favorable. Pas de quoi entamer son optimisme : « nous allons réussir, j’en suis certain. »

Et aussi :

Le triangle d’or : « Nous avons entrepris une démarche de fédération des agglomérations et communautés de communes autour du Grand Avignon pour que le triangle d’or Avignon - Arles - Nîmes devienne une réalité, avec des projets concrets », a annoncé Jean-Marc Roubaud. Parmi les intercos citées, on note celles de Saint-Rémy-de-Provence, Uzès, L’Isle-sur-la-Sorgue ou encore Beaucaire. Trois thématiques ont été identifiées : développement économique, tourisme et culture. « On a déjà eu une réunion de travail et on en aura deux d’ici la fin juin, j’espère qu’on pourra valider politiquement des projets d’ici cet été », a précisé Jean-Marc Roubaud.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité