ActualitésSociété

NÎMES Petit Conseil municipal entre amis

Pour la première fois à la tête du Conseil Municipal, Franck Proust a fait preuve de calme et de sérénité en laissant la parole aux élus de lopposition (Photo Anthony Maurin).
Pour la première fois à la tête du Conseil Municipal, Franck Proust a fait preuve de calme et de sérénité en laissant la parole aux élus de lopposition (Photo Anthony Maurin).
Le Conseil Municipal de Nîmes(Photo Archives Anthony Maurin).

Conseil municipal assez court et léger. Quelques thèmes fondamentaux mais peu de débats.

Après une introduction made in Jean-Paul Fournier évoquant les succès de Rendez-vous en Terre d’Aficion et des 8èmes Grands Jeux Romains, l’hommage à l’ancienne élue de gauche Jocelyne Pezet-Romieux a été respecté par l’assemblée. Organisée très prochainement, la fête de Santa Cruz devrait connaître une restriction de périmètre. Le marché y sera supprimé. Nîmes accueille depuis plus de 50 ans ce pèlerinage religieux mais les rangs se clairsement. Au vu d’une jauge comprise entre 6000 et 8000 personnes (contre 100000 il y a 40 ans) on en modifie l’accueil et l’organisation. Le monde sera concentré car Vigipirate l’exige. 700 mètres séparent le début de l’avenue du sanctuaire, il est impossible de sécuriser complètement le secteur. De nombreux accès piétons et véhicules et l’organisateur n’est pas en capacité de répondre à ces problématiques.

Economie

Approbation du compte administratif. C’est donc Yvan Lachaud qui préside cette première question à l’ordre du jour… Sortant de la salle en compagnie du sénateur-maire Jean-Paul Fournier, Franck Proust, premier adjoint, lance avec un large sourire aux lèvres "C’est la dernière fois que vous voyez ça!".

Pour l’heure, toujours pas d’augmentation d’impôt, un investissement correct, le désendettement en cours et à noter un bel effort d’équipement, bref, tout semble aller dans le bon sens pour l’adjoint aux finances Lachaud. Pour Yoann Gillet, conseiller de l’opposition FN, "Les dépenses de fonctionnement restent bien plus élevées que la moyenne nationale. La Ville doit prendre ce sujet à bras le corps! L’en-cours de la dette reste élevé, la dette reste elle aussi plus élevée que celle des villes de la même strate. Pour la sécurité, depuis 2001, la Ville dépense 8% pour la sécurité des Nîmois et de demandons des efforts, en 2016, nous sommes même en-dessous des 8%!". La communiste Sylvette Fayet trouve quant à elle que "Ces interventions sur un compte administratif sont assez surréalistes… On laisse s’exprimer le FN alors qu’on dit de nous habituellement que nous sommes hors sujet! Pour ce qui intéresse la vie des Nîmois, on veut notre rapport de l’état de la voirie et des travaux en général". Catherine Bernié-Boissard note un produit des impôts et un en-cours de la dette bien supérieurs à la moyenne nationale, tout comme la pression fiscale malgré l’augmentation des dotations de l’Etat.

Concernant les indemnités, 5600 bruts, c’est le montant touché par le maire et 2250 euros par les adjoints. Les conseillers sont à 290 euros mensuels environs… Et 0 euro pour Franck Proust qui touche suffisamment à l’Europe!

Patrimoine

Engagé depuis 2013, le partenariat entre la Ville et le site du Pont-du-Gard, prend un nouveau tournant et même Thierry Procida pose la question. Pourtant, aujourd’hui, seule une carte d’identité est demandée pour accéder gratuitement au site. La Mairie souhaite conserver la fameuse carte qui permettra d’ouvrir la barrière quand on est en voiture, à vous de voir mais dans tous les cas, ne payez pas, c’est gratuit pour les Gardois!

L’exposition inaugurale du Musée de la Romanité coûtera 640000 euros mais réunira quelques fabuleuses pièces enrichies par des trouvailles nîmoises. "Rien de très original pour cette expo qui tourne un peu partout à travers le monde. Ne valait-il pas mieux traiter de la vie augustéenne? On achète quelque chose qui est déjà en décalage avec l’ambition de l’universalité du patrimoine nîmois…". Pour Sylvette Fayet, "Est-il prévu une gratuité d’accès pour les Nîmois?". Réponses au prochain Conseil municipal mais pour Daniel Jean Valade, "Je suis atterré que vous mettiez en doute, pire que vous ne sachiez pas, que le Musée de la Romanité est bâti pour parler de la vie nîmoise à l’époque augustéenne. Toutes les pièces de cette première exposition seront exceptionnelles, nous rendons à Nîmes son rang de Rome française!".

Côté musique cet été, 62000 bouchons d’oreilles seront distribués à l’entrée des concerts qui auront lieu dans les arènes. Pour la troisième année consécutive, le samedi 17 juin, l’émission la Chanson de l’Année, organisée et diffusée par TF1, aura lieu dans l’amphithéâtre nîmois, coût, 72000 euros pour un coup médiatique bien visible.

Dans le cadre de la rénovation urbaine en cours dans le quartier, 17 millions d’euros seront alloués (dont 1,7 millions donnés la Ville de Nîmes) au Plan de Sauvegarde des quatre copropriétés de la galerie Richard Wagner située à Pissevin.

Prochain Conseil municipal prévu le 8 juillet.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité