A la unePolitique

LÉGISLATIVES Suau fait suer les Insoumis de la 5e

Guillaume Roiron, candidat de la France insoumise sur la cinquième circonscription. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Guillaume Roiron, candidat de la France insoumise sur la cinquième circonscription. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Déjà que ce n’est pas facile, pour un électeur lambda, de s’y retrouver parmi les seize prétendants de la cinquième circonscription, la tâche se complique encore plus lorsque deux d’entre eux s’affichent sous les couleurs de Mélenchon. Pour le binôme de la France Insoumise, Guillaume Roiron et Béatrice Colle, rien d’anormal puisque leur leader n’est autre que Jean-Luc Mélenchon. Ainsi, comme les autres candidats de leur mouvement, ils arborent fièrement sur leurs affiches le slogan « La Force du peuple », choisi par Mélenchon pour mener sa campagne présidentielle. Logique.

Ce qui est surprenant, en revanche, c’est de découvrir le même slogan sur une banderole qui fait la promotion d’un autre tandem de la 5e : le communiste Jean-Michel Suau et son suppléant Jean-Michel Andriuzzi. Les deux partenaires mettent également en avant la mention « avec Jean-Luc Mélenchon » sur leurs outils de communication. Pourtant, le divorce entre le PCF et la France insoumise, qui n’ont pas trouvé d’accord pour les élections législatives, est bel est bien consommé. La preuve sur le terrain, où des candidats des deux bords sont investis.

Face à cette ambiguïté créé par ses adversaires, Guillaume Roiron, le « véritable » Insoumis de la 5e, voit rouge : « Jean-Michel Suau fait de ces élections une affaire personnelle. Il considère, de par son antériorité sur le territoire, qu’il a la légitimité absolue pour représenter la gauche. C’est la quatrième fois qu’il est candidat aux Législatives ! Quant à Jean-Michel Andriuzzi, qui se revendique Insoumis, il a seulement fait partie d’un petit groupe de la Vaunage, dissout depuis, et n’a jamais présenté sa candidature à la France Insoumise ». Philippe Labrosse, directeur de campagne de Guillaume Roiron, dénonce « une volonté de tromper les citoyens, de créer le trouble, d’enfumer les gens dans une propagande mensongère ». Mais tous les électeurs ne sont pas dupes…

Lire aussi :

LÉGISLATIVES Les vrais insoumis de la 5ème?

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

15 réactions sur “LÉGISLATIVES Suau fait suer les Insoumis de la 5e”

  1. Un groupe de la France Insoumise « dissous depuis »? Donc quand un groupe d’appui a un avis différent, la direction nationale peut décider de le dissoudre sans autre forme de procès? Ça fait peur…

  2. Les personnes qui ont créé les groupes d’appui se sont engagés à respecter une charte au moment de la création de leur groupe. A partir du moment où ils ne respectent pas leur engagement, ils se mettent dehors de la France Insoumise et il n’y a aucune raison à ce que la France Insoumise les laisse participer au mélange des genres, l’enfumage et à la tromperie.

  3. Mais en quoi n’ont-ils pas respecté leurs engagements? Ils ont donné leur avis et pris une décision collective et argumentée. Habitant de la vaunage, j’ai lu leur explication et elle est très inquiétante sur le fonctionnement de ce nouveau « mouvement ». Si vous virez tous ceux qui ont un avis discordant, vous ne vaudrez pas mieux que les vieux partis que vous critiquez tant… Et vous vous retrouverez rapidement seul.

  4. extrait de la charte des groupes d’appui:
    Les groupes d’appui s’engagent à respecter les valeurs de la République ainsi que le cadre, la démarche et les décisions de la France insoumise notamment celles relatives au programme, aux décisions stratégiques de la campagne et aux investitures pour les élections législatives.

    Aucun groupe d’appui ne peut engager la France insoumise dans d’autres élections que la présidentielle. Une cohérence nationale est indispensable à la réussite de nos objectifs. Aucun groupe ou rassemblement de groupes d’appui ne peut constituer de structuration ou d’outils intermédiaires à l’échelle d’un département, d’une région ou tout autre échelon en dehors de ceux décidés par le mouvement.

  5. extraits de la charte des candidats aux élections législatives:

    Des assemblées citoyennes de circonscriptions formées pour l’occasion identifieront un vivier des candidats les plus pertinents. Au besoin un travail pourra avoir lieu ponctuellement au niveau départemental pour faciliter le « repérage », la sollicitation et la répartition des candidat-e-s.

    Un comité électoral national représentatif de ce qu’est la campagne de France Insoumise, donc incluant aussi des représentants de toutes les forces y participant, travaillera en lien avec ces assemblées. Il veillera à la répartition des candidat-e-s sur le territoire et à faire respecter, notamment, une stricte parité des candidatures et la diversité sociale du pays et la diversité politique des signataires de la France Insoumise.

    Celles et ceux qui accepteront cette investiture s’engagent à : soutenir Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle ; faire campagne sur le même programme national : « L’avenir en commun » ; se rattacher à l’étiquette politique « La France insoumise » lors du dépôt de candidature afin de participer à la totalisation des voix au niveau national ; se rattacher à l’association de financement « La France insoumise » lors du dépôt de candidature, ce qui inclut la possibilité d’accords de reversement entre cette association de financement et les candidats ou le groupement politique particulier qu’ils désigneront pour la première comme pour la seconde fraction du financement public, ; le sigle et l’intitulé national de campagne de France Insoumise, en respectant leur charte graphique, seront intégrés dans le matériel de propagande R39 (affiche officielle, circulaire électorale, bulletin de vote) ; siéger au sein du groupe qui sera constitué pour construire une coopération politique entre les députés de France Insoumise ou le mouvement auquel elle aura contribué à donner naissance si telle est la décision que nous prenons collectivement à l’issue des élections ; élire le/la présidente et le bureau du groupe ainsi constitué ; respecter la discipline de vote du groupe lorsqu’une décision collective a été prise conformément au programme l’Avenir en commun ; assumer au nom du groupe au moins deux réunions publiques par an hors de sa circonscription à l’invitation des groupes locaux issus de la France insoumise ; construire une coopération politique entre les député-es et le mouvement France insoumise, quelle que soit la forme que les signataires lui auront donné alors, afin d’examiner ensemble les projets de loi les plus importants,s’accorder sur les propositions à porter aux débats de l’assemblée nationale et le consulter pour chaque vote important et notamment celui du budget de l’Etat et de la sécurité sociale.

  6. les décisions prisent par la France Insoumise concernant la cinquième circonscription du Gard, l’ont été dans le cadre des règles définies lors de la création du mouvement et de la convention de l’automne. Parce qu’il nous semble que l’estime de nos concitoyennes et concitoyens passe par le respect des engagements que nous prenons personnellement et collectivement.
    Les manœuvres des habitués de l’ancien monde finiront par paraître ce qu’elles sont: quelque écume sur une vague de fond.

  7. On est bien loin du « mouvementisme » et du « dégagisme »… Quant à vouloir tout dégager, dégageons aussi les anciennes méthodes, même celles apprises sur les bancs de l’école trotskiste !
    Le malheur dans cette affaire c’est que la seule circonscription du Gard où le risque « Front National » était le plus improbable, par le jeu de dupes que jouent quelques représentants auto-désignés de FI, peut se retrouver elle aussi du fait e la règle des 12,5 % des inscrits avec aucun candidat de la Gauche radicale au second tour. Bravo pour les gros égos des petits candidats!Heureusement que certains (eux aussi Insoumis (mais qui ne l’est pas))plus à l’Est de la Circonscription sont plus responsables !

  8. Nous savons bien qu’il y a des gens, autant à gauche qu’à droite, qui sont biens dans leurs petites chapelles et ne veulent pas voir les choses changer. Qui est un petit candidat à l’égout démesuré. Un nouveau qui n’a jamais été candidat ou un professionnel de la politique qui se présente pour la quatrième fois aux législatives ? Vous croyez que les gens sont dupes de vos arguments qui sont dictés par l’aigreur?

  9. Pourquoi Jean-Michel Suau n’a-t-il pas signé la charte des candidats s’il voulait être investi ? Pourquoi essaie-t-il de tromper les électeurs avec son tract et son affiche en mentionnant dessus Avec Mélenchon et en mettant comme titre La force du peuple ? et peut-être que sur sa propagande, quand elle va arriver, il y aura la même chose ? Le PCF est tombé bien bas !
    ça lui suffit pas d’être conseiller départemental, conseiller communautaire, et peut-être a-t-il d’autres mandats ? Et je lis plus haut que c’est la 4e fois qu’il se présente ? Un professionnel de la politique, quoi !

  10. M. Rousselot je ne vous connais pas mais votre vision de la démocratie fait peur. Si elle continue comme ça la France Insoumise s’effondrera d’elle même, c’est dommage.

    1. Vous reconnaîtrez que pour les lecteurs, c’est plus facile de savoir à qui ils ont affaire avec moi même s’ils ne me connaissent pas qu’avec vous qui signez d’un pseudo…Allez. Un peu de courage!!!

  11. Qui a semé la division, n’est-ce pas Mélenchon qui est parti tout seul en oubliant tous ceux qui ont fait campagne pour lui, j’ai participé à des réunions du Front de Gauche où étaient tous réunis, syndicalistes, socialistes, communistes, écologistes, NPA, décus de Hollande, où sont passés tous ces gens qui ont voté et fait campagne pour Mélenchon, personnellement je suis attristée. Je suis syndicaliste et adhérente à aucun parti mais j’irai voter dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité