A la uneActualités

NÎMES EN FERIA Concert de musique gitane : Manitas en héritage

Les guitaristes gitans ont rendu un bel hommage à Manitas de Plata (Photo : Philippe Gavillet de eney/Objectif Gard)
Les guitaristes gitans ont rendu un bel hommage à Manitas de Plata (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Samedi soir, sur l'Esplanade, douze guitaristes gitans et deux danseuses ont rendu le plus bel hommage qui soit à leur mentor, Manitas de Plata (1921-2014), à travers un concert de haute tenue qui n'a cependant pas réussi à débrider totalement un public plutôt spectateur qu'acteur. Mais qu'importe, il en aurait fallu plus pour gâcher les retrouvailles avec le festif répertoire de l'enfant de Sète aux "petites mains d'argent"...

Les musiciens ont puisé dans le répertoire de Manitas de Plata et des Gypsies King Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Les musiciens ont puisé dans le répertoire de Manitas de Plata et des Gypsy Kings (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

dsc_7867-1

dsc_7863-2

Pourtant imposant, le public ne sest jamais enflammé Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
Pourtant imposant, le public, peu participatif, est resté bien sage... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Ils étaient venus, ils étaient tous là, même ceux du Sud du...département ! Rassemblés autour du petit-fils du Maître Manitas (*), Kema, quelques-uns des meilleurs guitaristes gitans ont offert un florilège des morceaux emblématiques de celui qui avait en son temps fait connaître la culture et la musique gitane à la planète entière, y compris à la reine Élisabeth d’Angleterre qui, dans les années 70, lors d'un concert mémorable au Royal Albert Hall était allée le saluer dans sa loge...

Pour avoir reçu Manitas en héritage, les virtuoses de la six cordes se devaient de ne pas y aller avec le manche...de la cuillère et de ne pas se mélanger les...compas ! Pari tenu ! Avec une aisance technique déconcertante et un sens du rythme qui n'appartient qu'à eux, les fils putatifs de Manitas ont interprété avec maestria quelques-uns de ses morceaux les plus connus mais ont aussi puisé, avec le même bonheur, dans celui des cousins Gypsy Kings.

Dommage que le public, pourtant imposant, ne se soit pas laissé aller à participer plus activement à ce qui aurait pu être une vraie "festia gitana". Mais qu'importe finalement puisque, véritables amateurs de rumba catalane ou simples béotiens, tous sont repartis avec des notes et des images plein la tête. Et un peu de l'âme de Manitas les accompagnait forcément...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

(*) Manitas de Plata a enregistré 83 disques sous 5 labels et vendu pas moins de 93 millions d’albums.

  

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité