A la unePolitique

LÉGISLATIVES Anomalie dans l’envoi du matériel de propagande

Image d'illustration
Image d'illustration

Le scrutin de dimanche pourrait-il être annulé ? Constatant des anomalies dans l'envoi de leurs documents de propagande, plusieurs candidats menacent de déposer des recours en justice.

Vous les recevez, dans votre boite aux lettres, avant chaque scrutin. Ces grandes enveloppes, regroupant professions de foi et bulletins de vote des candidats aux Législatives. Selon nos informations, leur envoi serait incomplet dans le Gard. Les 1e et 4e circonscriptions sont particulièrement concernées par ces dysfonctionnements.

Les 1e et 4e circonscriptions touchées 

« Depuis ce mercredi 7 juin, des retours d'élus et d'habitants dans de nombreuses communes (Alès, Rousson, Salindres, Saint-Privat-des-Vieux, Saint-Martin-de-Valgalgues, Brouzet-les-Alès, Les Plans, Seynes, etc) démontrent que les documents officiels de certains candidats n'ont pas été distribués », alertent dans un communiqué commun, les candidats Fabrice Verdier (PS) et Valérie Meunier (LR-UDI) de la 4e circonscription. Ces derniers dénoncent «un déni démocratique». Le non-envoi de certains documents remettant «en question le principe d'équité» entre les candidats.

Fabrice Verdier et Valérie Meunier ont saisi les services préfectoraux pour leur demander un envoi urgent des documents dans les communes non desservies. Si leur demande n'est pas entendue, ils se réservent le droit de «déposer un recours». Sur la 1e circonscription, Jean-Paul Boré et Sylvette Fayet ont ajouté leur pierre à l’édifice des contestations, menaçant d’en faire de même.

Commission de la propagande réunie en urgence

Informée du problème, la préfecture du Gard a dépêché une réunion de la commission de propagande. Demain, celle-ci devra «déterminer l'ampleur du problème et statuer sur la suite du scrutin». La situation est loin d'être anodine... Dans le cadre d'un dysfonctionnement national, l'élection de dimanche prochain pourrait purement et simplement être annulée. «Deux principes vont être vérifiés par la commission : la sincérité et l'égalité de traitement des candidats en lice», indique la préfecture. Dans le plus probable des cas, un envoi en urgence du matériel de campagne dans les boites aux lettres aura lieu.

Le premier tour de dimanche est maintenu. Des recours pourront toutefois être déposés après le scrutin. Embarrassée par le sujet, à quelques petits jours du premier tour des Législatives, la préfecture attend d’avoir un état des lieux complet de la situation pour communiquer. «Tous les services sont sur le pied de guerre pour s'assurer que les dysfonctionnements ne concernent pas d'autres circonscriptions hormis la 1ère et 4ème affectée»Si pour certains le scrutin manquait de piquant, les voilà rassasiés…

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “LÉGISLATIVES Anomalie dans l’envoi du matériel de propagande”

  1. Auparavant les mises sous pli étaient effectuées par des personnes rémunérées et sous contrôle de la Préfecture, mais maintenant cette tâche a été confiée à une Société Privée. Voilà donc un exemple concret de ce qu’il advient quand on « privatise » une mission qui auparavant fonctionnait très bien…

  2. Plutôt que de continuer à gaver les IMPRIMEURS COPAINS… mise en ligne des propagandes cela fera moins de papier à la poubelle !

  3. Le problème, ce n’est pas les imprimeurs
    c’est la sous-traitance à une boite à côté de Lyon à qui a été sous-traité la mise sous plis.
    Pour les présidentielles, 11 candidats et pas de différence à faire entre les circos, ça allait.
    Pour les législatives, c’est plus difficiles.
    C’est un peu le même problème que pour l’affichage des présidentielles sur les panneaux officiels. Tous les candidats ont confié la prestation à la même société. Total: des communes n’ont pa vu passer les afficheurs.
    Sur la mise en ligne, pas d’accord. les professions de foi dans les enveloppes sont le seul élément tangible qui relie une partie des électeurs aux élections (rappel du jour, lecture minimum pour faire un choix).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité