A la une

L’IMAGE DU JOUR Bac 2017 : larmes de joie et de tristesse devant les lycées

La joie d'Emma, lycéenne à Jean-Vilar à Villeneuve, qui a obtenu son bac ES avec mention (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La joie d'Emma, lycéenne à Jean-Vilar à Villeneuve, qui a obtenu son bac ES avec mention (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

C'est la fin du suspense pour des milliers de lycéens : les résultats du Bac 2017 sont tombés à 10h ce matin dans les lycées gardois.

Les scènes de joies ou de tristesse sont les mêmes chaque année. A Alès, dès 9h30, les premiers candidats au bac ont convergé vers le lycée Jean-Baptiste Dumas. Entre amis et parfois accompagnés de leurs parents - souvent plus stressés que leurs propres enfants - les jeunes ont attendu de longues minutes avant que les panneaux soient accrochés, à 10 heures précises, sur l'enceinte de l'établissement. Encore quelques secondes le temps de chercher son nom et les premiers cris de joie résonnent, les embrassades commencent et contrastent avec la déception qui se lit sur les visages des lycéens au rattrapage ou recalés. "On l'a eu, on l'a eu !", répète en chœur un groupe de filles en section S. D'autres s'éloignent discrètement et vont replonger dans les révisions dès cet après-midi ou retenter leur chance l'année prochaine.

La délivrance pour certains devant le lycée JBD. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
La délivrance pour certains devant le lycée JBD. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Des larmes aussi du côté du lycée Jean-Vilar de Villeneuve. A 10 heures pétantes, les portes de l’établissement se sont ouvertes, et une foule de lycéens suivie de nombreux parents s’y est engouffrée, pour aller s’agglutiner devant les panneaux où sont affichés les résultats. Pour certains, c’est le grand soulagement : « Je suis très contente, soulagée et j’ai la mention, je ne m’y attendais pas ! » lance Emma, qui a obtenu son bac ES avec la mention assez bien. Pour elle, la suite s’inscrit en fac de droit. Tout à côté, Léo a la joie plus contenue, mais tout aussi intense : « c’est super ! Je vais fêter ça. » Lui aussi a eu son bac avec mention assez bien, une mention qu’il « espérait ». Son bac STMG en poche, il compte maintenant partir en STAPS à Montpellier. Dans la foule, on distingue d’autres adolescents, dont les larmes ne sèchent pas encore. Pour eux, ce sera au mieux le rattrapage, au pire pour une prochaine fois.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité