A la unePolitique

INTERVIEW Vincent Bouget, PCF du Gard : « Macron, c’est le Robin des bois à l’envers »

vincent-bouget
Vincent Bouget secrétaire départemental du PCF du Gard en première ligne face à la politique d'Emmanuel Macron Photo AS/ObjectifGard

Vincent Bouget secrétaire départemental du PCF du Gard a passé quelques heures à la Fête de l'Huma ce week-end avant de rentrer rapidement à Nîmes pour profiter des derniers moments de la Feria des Vendanges. L'occasion à son retour de rappeler que les communistes gardois sont toujours là et plus que jamais dans l'opposition à la politique du Président Macron. Interview.

@objectifgard : Comment analysez-vous les premiers choix du nouveau Président Macron ?

Vincent Bouget : L'offensive néo-libérale de Macron et de son gouvernement est brutale et à la fois cohérente contre les salariés, les retraités, les étudiants et les services publics. Il n'y a qu'à voir le comportement des cinq députés Gardois En Marche, députés godillots sans substance. Les ordonnances dévoilées n'annoncent rien de bon. Et je ne vous parle pas de l'augmentation de la CSG, de la baisse des APL mais en contrepartie, les riches sont rassurés, ils vont voir l'ISF baisser.

Rien ne trouve grâce à vos yeux ? En matière d'éducation, l'objectif du dédoublement des classes en zone sensible est une piste intéressante ?

C'est de l'enfumage. On s'aperçoit que le dédoublement en CP, c'est ni plus ni moins que la mise à disposition de professeurs d'autres classes. Du coup, on se retrouve à d'autres niveaux avec des classes surchargées. Concernant les rythmes scolaires, prévoir un dispositif à l'appréciation des maires est une porte ouverte aux injustices et à l'école à deux vitesses. On le voit, ce sont les écoles privées qui en profitent. Cela ne vous étonne pas que localement, on observe la fermeture des collèges Bigot et Diderot et en même temps, l'ouverture d'un nouvel établissement privé au Grau-du-Roi ?

Vous êtes tout aussi inquiet concernant la suppression des emplois aidés ?

Je vous le dis, cette histoire est loin d'être terminée. On annonce 150.000 emplois aidés en moins aujourd'hui, mais demain, c'est 300.000 emplois qui seront perdus. C'est une catastrophe, pour la vie associative, pour les acteurs sociaux, ce sont des emplois utiles socialement. Macron, c'est le Robin des bois à l'envers. Il supprime des dispositifs sociaux efficaces et dans le même temps, on observe un record des dividendes des grands groupes. Rien n'est fait pour stopper l'évasion fiscale. On organise une société ultra-libérale, à la sauce anglaise des années 80, très idéologique. La vérité c'est que Macron, c'est le Président des riches.

Parlons du Code du travail. La mobilisation de la semaine dernière a été moins forte qu'espérée. La méthode Macron semble fonctionner ?

Sur la méthode, il a davantage consulté les partenaires sociaux, je vous le concède. Mais il faut être clair, cette Loi Travail est bien pire que la Loi El Khomri de l'année dernière. On s'achemine vers une précarisation à outrance du travail. Vous avez vu ce contrat chantier ? Il entraîne la suppression de la prime de précarité qui permet de protéger les salariés en contrat à durée déterminée. Par ailleurs, cette Loi Travail met de côté les syndicats dans les entreprises au profit d'un dialogue inégalitaire avec l'employeur qui aura toujours l'avantage face à ses salariés.  C'est un texte qui nous dirige vers un dumping social incomparable à l'intérieur du pays. La réalité c'est que des milliers de Français vont voir leur vie se précariser.

Un mot sur les députés communistes à l'Assemblée Nationale qui sont au même nombre que les députés Insoumis, pourtant, on ne les entend pas ?

Le groupe communiste est celui qui a fait le plus d'amendements à l'Assemblée contre la loi Travail. Nous sommes au travail pour l'intérêt des salariés, nous avons donc moins le temps d'être dans les médias. Pour votre information, les communistes ont gagné 4 députés de plus que sous l'ère Hollande dont 9 nouveaux, le renouvellement est aussi en marche chez nous. Nos universités d'été ont rencontré un vif succès à Angers, avec une fréquentation en hausse de 30%. Par ailleurs, nous avons mis en place durant la période estivale, de nouvelles initiatives pertinentes avec notre opération de solidarité concrète qui propose à des jeunes de quartiers populaires des sorties à la mer. D'autres opérations de vente solidaire de fruits et légumes ont vu le jour. Enfin, plus localement, nous avons avec une dizaine de jeunes de Nîmes fait un déplacement lors du Festival d'Avignon.

 

Vincent Bouget au côté de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie ce week-end à la Fête de l'Humanité à Paris
Vincent Bouget au côté de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie et membre de la direction collégiale du PS ce week-end à la Fête de l'Humanité à Paris

Comment la gauche peut s'opposer en étant aussi divisée ?

Il faut faire converger toutes les oppositions. Les syndicats, le tissu associatif, les collectivités, les formations politiques... Il faut travailler à faire émerger de nouvelles propositions. Il faut se réinventer complètement. Réfléchir à de nouvelles organisations sans tabou, sans barrière même avec le Parti socialiste. Si l'on veut gagner les prochaines batailles, il faut nous rassembler avec les Insoumis, les Ecolos, les Communistes et les Socialistes sincères. On sent la colère monter et la société vers laquelle on veut nous amener à marche forcée. Moi, je me pose une question : comment des députés élus ont pu se coucher de cette façon cet été au profit des décisions de l'exécutif ? Ce ne sont pas les représentants du gouvernement. Ils ont des comptes à rendre au peuple. En juillet, j'ai écrit à tous les députés En Marche du Gard pour leur demander de participer à des réunions publiques sur les projets autour du code du travail, personne ne m'a répondu.

 

 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité