ActualitésSociété

GARD Octobre rose : Voyage au sein…du sein !

Ces deux seins gonflables s'étaleront sur l'esplanade de Nîmes (Photo : DR)
Ces deux seins gonflables s'étaleront sur l'esplanade de Nîmes (Photo : DR)

Dans le cadre de la campagne de lutte contre le cancer du sein et la promotion du dépistage, Octobre rose, en association avec de nombreux partenaires, Gard/Lozère Dépistage proposera plusieurs animations et rencontres sur l'Esplanade Charles De Gaulle de Nîmes, les 22 et 23 septembre prochains, de 10h à 17h. 

Visiter des seins gonflables ! Moins périlleux et aventureux que celui qu'imaginait Jules Verne dans son "Voyage au centre de la terre", celui qui conduira les visiteurs à un voyage initiatique au cœur de la structure "artistico-médicale" de 300 m2 et de 20 mètres de long n'en sera pas moins très édifiant pour celles et ceux qui souhaitent s'informer sur le cancer qui touche chaque année en France une femme sur huit (52 000 nouveau cas par an).

À l'intérieur du sein, un voyage pédagogique (Photo : DR)
À l'intérieur du sein, un voyage pédagogique (Photo : DR)

Grâce à l'apport médical de plusieurs spécialistes en sénologie et santé publique, cette architecture éphémère d'un grand réalisme, invitera le badaud à un voyage extraordinaire au sein...du sein ! Accolé à un "Village d'information" qui accueillera sous deux chapiteaux l'ensemble des acteurs du département gravitant autour de la femme et de ses problématiques de santé, ce circuit interactif tridimensionnel permettra au public de "découvrir le sein, sa pathologie et le parcours nécessaire au diagnostic et au traitement du cancer."

La structure a été imaginé par des professionnels de santé (Photo : DR)
La structure gonflable a été imaginée par des professionnels de santé (Photo : DR)

Destiné à sensibiliser le grand public et à inciter les femmes à se faire dépister, ce parcours a aussi vocation "à dédramatiser le cancer du sein tout en vulgarisant les informations médicales relatives aux pathologies et aux traitements."

Sous le premier chapiteau, on débattra de diagnostic et de stratégies thérapeutiques. Le second sera consacré à l'accompagnement, avant et après. Pour mémoire, on rappellera que le dépistage précoce du cancer du sein permet de guérir 90% des patientes atteintes par la maladie. D'autant moins banal que dans le Gard, le taux de participation aux dépistages des femmes de la tranche d'âge des 50/75 ans a sévèrement chuté, sous la barre de la moyenne nationale, passant de 44% en 2015 à 39% en 2016...

Philippe GAVILLET de PENEY

philipe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité