A la uneActualitésSociété

SAMEDI, C’EST VOUS ! Richard : « On ne fait rien pour lutter contre la désertification des commerces en centre-ville… »

À lanalyse du souriant quinquagénaire, lactualité de cette semaine nvait rien de réjouissant... Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
À lanalyse du souriant quinquagénaire, lactualité de cette semaine nvait rien de réjouissant... Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)
À l'analyse du souriant quinquagénaire nîmois, l'actualité de cette semaine n'avait rien de réjouissant... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Chaque samedi à 14 heures, Objectif Gard ouvre ses colonnes aux lecteurs. À charge pour eux de nous raconter ce qui a retenu leur attention dans l'actualité de la semaine. Flash-back, retour en arrière. Paroles de Gardois !

Cette semaine, c'est Richard Banq, le sympathique boucher-charcutier que les habitués des halles de Nîmes et de l'enseigne "Bruno et Encar" connaissent bien, qui nous livre ses réflexions sur l'actualité de la semaine. "Cette semaine a été chargée en nouvelles. Bien trop souvent mauvaises, d'ailleurs... Il me vient à l'esprit la triste histoire de cette femme de 37 ans qui s'est fait fauchée mardi par une voiture en traversant à pied la quatre voies à Nîmes, dans le quartier de Pissevin, et qui est décédée. C'est dramatique pour elle et pour sa famille. Je me mets aussi à la place du conducteur car on a beau devoir rester maître  de son véhicule, comme l'impose le Code la route, ce n'est pas toujours aussi simple et personne n'est à l'abri de causer un jour un accident et de renverser un piéton. Dans cette affaire, il reste à établir les responsabilités...

Dans un tout autre domaine, et bien que cela ne soit pas de l'actualité en sens propre du terme, c'est quand même la notre, ici aux Halles : depuis que les travaux de la Coupole ont débuté, tous les commerçants ont constaté une baisse très sensible de la fréquentation des Halles. On aimerait que la municipalité offre des places de parking gratuites aux clients pour faciliter le retour des chalands dans les commerces de l'Écusson et du centre-ville. Partout on se plaint de la désertification des commerces en centre-ville mais force est de constater qu'on ne fait rien pour attirer les clients.

Pour en terminer avec cette litanie de mauvaises nouvelles, j'ai eu, comme d'autres, une pensée émue pour les très nombreuses victimes du tremblement de terre qui a dévasté Mexico et fait plus de 300 morts. Ici, on ne connaît pas ce genre de cataclysme mais ça doit être l'enfer ! Je plains tous ces pauvres gens, choqués et atteins dans leur chair, qui se retrouvent à la rue et recherchent des proches disparus..."

Propos recueillis par Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

   

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité