A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Quatre buts et trois points, contrat parfaitement rempli

Téji Savanier, dépositaire du jeu Croco Photo Archives Anthony Maurin).
Téji Savanier Photo Archives Anthony Maurin).
Téji Savanier (Photo Archives Anthony Maurin).

Les Crocos, 6èmes du championnat, recevaient des Brestois placés sur la 3ème marche podium pour l’affiche de la 12ème journée de Ligue 2. Score final: 4-0!

Jessy Pi, toujours blessé à la cheville, n’est pas sur la feuille de match et son absence soulage le public des Costières. L’effectif pléthorique des Bretons a de quoi effrayer mais le Croco a de longues dents acérées et croquent souvent les grosses écuries.

Au coup d’envoi, Savanier est de retour mais n’est toujours pas sur la pelouse. Première occasion suite à une belle récupération de Valdivia au milieu du terrain. Le Nîmois passe à Del Castillo qui a le champ libre, qui s’avance et qui frappe à l’entrée de la surface de réparation dès la 3ème minute.

Dans la foulée, Del Castillo s’échappe sur le côté droit. Valls reprend la balle puis la refile à Bozok très bien placé dans la surface. Son tir est détourné en corner par un défenseur breton et sur le coup de pied qui suit, Del Castillo, toujours à la manœuvre, parvient à trouver Umut Bozok qui n’a qu’à ajuster sa frappe et marquer le but qui fait du bien à la 6ème 1-0. Un de plus pour l’ancien meilleur buteur du championnat National.

Nîmes, plus haut, plus fort

Avant la 10ème, Bozok inscrit un nouveau but après un magnifique décalage de Boscagli sur son côté gauche mais l’attaquant croco est hors-jeu… Les Nîmois pressent haut, développent un beau jeu et le public ne s’y trompe pas, il est à fond derrière son équipe. 13ème minute, petit flottement dans la défense croco, Briançon dégage loin devant et Alioui combine intelligemment avec Valls qui envoie Thioub déborder. Ce-dernier lance Valdivia dans la profondeur et entre les défenseurs qui se retrouve seul face à Larsonneur… Hors cadre.

Valette réalise une magnifique envolée sur une tête brestoise qui filait assurément en pleine lucarne suite à un corner bien tiré par les visiteurs à la 24ème. Dix minutes plus tard, Valette est à nouveau de sortie et de parade. Avant la pause, Sissoko, Brestois averti à deux reprises, regagne les vestiaires et Nîmes sera en supériorité numérique.

Au retour des vestiaires, c’est Boscagli qui se montre d’emblée puissant et véloce sur une percée folle et après une belle passe d’Alioui qui a regardé la fusée niçoise passer devant lui (46ème) à la vitesse grand V. Toujours aussi dominateurs, les Crocos n’enfoncent pas le clou, ont les occasions mais ratent systématiquement l’ultime geste.

Bozok force deux, Del Castillo magique

Toujours la même chanson jusqu’à l’éclair de génie ou le gros coup de chance. Belaud, capitaine et défenseur se déchire et rate complètement sa passe en retrait en direction de son gardien. Bozok, notre bon renard, rôde dans les parages et chipe la mauvaise passe qui se mue en passe décisive. Le Croco fait fort, Bozok inscrit son premier doublé. Comme une bonne nouvelle va toujours avec une seconde, nouveau carton rouge pour Brest. Une faute de Z Diallo sur Briançon et une fin de partie à 11 contre 9 pour le Nîmes Olympique.

Magnifique but de Del Castillo enfin récompensé de tant d’efforts. 59ème, le jeune nîmois prend le temps de regarder la situation, se présente à l’angle de la surface de réparation adverse et ajuste une frappe magistrale qui va se loger dans la lucarne opposée. Larsonneur n’y peut rien, Tout Brest n’y peut rien et Del Castillo soulève les Costières. 3-0 et ça peut aller encore plus loin car les Brestois ont sincèrement la mine basse…

Les occasions sont à présent moins nettes et bizarrement moins nombreuses, le jeu se poursuit et Jean-Marc Furlan, à 9 contre 11, fait rentrer un attaquant, quel panache! Le match file et s’achève sur le score de 4 buts à rien en faveur de nos Crocos… Quatre? Et oui, quatre! encore une mauvaise passe en retrait de la défense brestoise et encore une belle récupération du renard Bozok qui y va de son triplé! 4-0 à la 82ème, facile, sans chambrer.

 

Fiche technique

Nîmes Olympique – Stade Brestois 29

Score: 4-0 (1-0).

Buts: Bozok (6ème), (50ème) et (82ème), Del Castillo (59ème)

Conditions: 22°C, pelouse en bon état.

Spectateurs: 7066.

Arbitre: M. Karim Abed.

Avertissements: Sissoko (19ème  et 43ème), Del Castillo (19ème), Coeff (31ème).

Expulsions: Sissoko (43ème), Z Diallo (54ème).

Le groupe nîmois: Valette – Alakouch (Paquiez 69ème), Briançon, Harek (C), Boscagli - Valls, Valdivia (Savanier 57ème), Del Castillo (Ripart 80ème) – Alioui, Thioub et Bozok. Joueurs non utilisés: Sourzac – Bobichon – Depres, Vlachodimos. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe brestois: Larsonneur – Kiki, Belaud (C), Weber, Z. Diallo, Castelletto – Faussurier (Gastien 65ème), Sissoko, Coeff – Mayi (Grougi 65ème) et H. Diallo (Butin 73ème). Joueurs non utilisés: Fabri – Bernard, Berthomier - Autret. Entraîneur: Jean-Marc Furlan.

 

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité