A la uneActualitésSociété

NÎMES Les motards en colère contre la « sécurité rentière »

Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Plus de 200 motos gardoises se sont rassemblées au stade des Costières avant d'aller faire une petite virée en centre-ville. Au passage, quelques actions chocs et transgressions "pour la bonne cause car c'est un geste civique que nous réalisons".

La moto est peut-être le véhicule du futur. En effet, avec la densification du trafic et la problématique environnementale, la moto semble être le véhicule du 21ème par excellence. Aucune particule fine rejetée, une taille de guêpe que l'on peut garer presque partout et qui prend moins de place qu'une voiture. Petit os, le nombre de morts? "Là aussi les statistiques sont en défaveur des motards mais les chiffres prouvent qu'il y a de moins en moins de morts en moto alors qu'il y en a de plus en plus en auto" note José, un motard nîmois.

Comme la sécurité routière impose de nouvelles lois et de nouveaux principes par forcément compris par les motards, la Fédération Française des Motards en Colère conteste la mise en place des mesures de restrictions de circulation permettant à des autorités locales et régionales de décréter des zones à circulation restreintes pour motif de pollution d'où seront exclus les possesseurs de véhicules de plus de 15 ans aujourd'hui et des véhicules de + de 5 ans d'ici 2020. "Ces interdictions programmées s'accompagnent de l'obligation de la vignette Crit'Air qui désignera aux forces de l'ordre l'usager autorisé à circuler ou indésirable, prié de ne pas venir "polluer" la ville où il est pourtant contraint de se rendre" évoquent les dirigeants de la fédé gardoise. "C'est de la discrimination pure!".

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

La FFMC conteste également que ces plans de "ségrégation spatiale et sociale" incluent les deux-roues motorisés qui sont pourtant une alternative aux problèmes cités plus haut. Les motards n'usent pas des deux roues seulement par plaisir individualiste... "C'est pour nous le meilleur moyen que nous avons trouvé pour nous déplacer souplement tout en se passant d'une voiture. Il est d'ailleurs intéressant de noter que l'usage des motos reste à la charge financière de ses seuls utilisateurs, sans nécessiter de subventions publiques comme le déploiement des parcs de véhicules électriques sur abonnement, sans nécessiter de voies de circulations en site propre, sans bénéficier d'aucune incitation fiscale à remplacer son véhicule pour un modèle neuf ou plus récent, autant de mesures coûteuses pour l'ensemble des contribuables" ajoutent fièrement les motards.

Pas de diesel, aucun coût pour l'État, moins d'embouteillages et de soucis de stationnement... "A plusieurs reprises, la FFMC a tenté d'en discuter avec les élus et les ministres en charge de ces questions, mais toutes nos demandes de rendez-vous ont été ignorées par le gouvernement précédent qui a décrété ces mesures et par le gouvernement actuel qui les confirment" poursuivent les motards en colère. En plus, les usagers de deux roues constatent des carences lors des contrôles de Police. "Parfois, les policiers ne connaissent même plus les lois tant elles sont variables... Les gants, les normes, les étiquettes et bientôt les gilets airbag qui coûtent très cher!" concluent les manifestants qui, pour se faire entendre des Gardois, sont allés faire un petit en centre-ville. Un TCSP un peu limité, un arrêt et un faux blocage du boulevard Victor Hugo au pied des arènes et des terrasses, des"cache-plaque" et casse-croûte, des gilets contestataires, des voies et chaussées controversées... Et du bruit. Enfin rien de bien méchant mais un simple petit coup de gueule pour une simple petite écoute...

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Les motards en colère contre la « sécurité rentière »”

  1. Bonjour
    Je viens de signer une pétition sur 40 millions d’automobilistes contre le passage de 90 à 80 km/H sur le réseau secondaire. Existe-t’elle aussi sur les motrds en colère, sinon la faire connître à vos adhérents avant le 12 décembre.

    cordialement
    Michel/* weck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité