Culture

FESTIVAL Les femmes à l’honneur de la 26e édition de l’Afrique à Bagnols

Le grand marché de l'Afrique à Bagnols, un rendez-vous attendu (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le grand marché de l'Afrique à Bagnols, un rendez-vous attendu (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Chaque année, la grisaille du mois de novembre laisse la place à l’Afrique sous toutes ses formes à Bagnols, pour le festival l’Afrique à Bagnols, organisé par l’association Peuples Solidaires locale.

Voilà plus d’un quart de siècle que ça dure, et pour cette 26e édition, qui se tiendra au 10 au 12 novembre, les organisateurs ont choisi comme thème « les femmes, avenir de l’Afrique ? »

« Une des valeurs de l’association est le féminisme », rappelle son coordinateur Aubin Gasset. Une thématique que le festival « déclinera d’une manière globale et militante », poursuit-il. Un rapide coup d’oeil au programme va dans son sens. Par exemple, citons la projection du film « Maman Colonelle » du 8 au 11 novembre au Ciné102 de Pont-Saint-Esprit, le café littéraire du jeudi 9 novembre sur « Anges Fêlées » d’Eva Doumbia ou encore les deux conférences sur le maraîchage des femmes de Boala, le village où agit l’association au Burkina-Faso le samedi 11 à 15 heures et sur le droit des femmes en 2017, proposée par ActionAid France le dimanche 12 à 15h30.

Plus largement, « ce festival nous permet de diffuser nos actions à un public proche, ce qu’on fait au Burkina-Faso avec les Bagnolais », note Aubin Gasset. Alors cette année plus que jamais, « on met l’accent sur ce qu’on fait et comment on le fait », poursuit le coordinateur de Peuples Solidaires Bagnols. Car c’est là tout l’enjeu, pour une association certes ancrée à Bagnols, mais qui agit à des milliers de kilomètres de là, au Burkina-Faso. Des actions que le festival lui permet de financer.

Pour ce faire, le grand marché artisanal traditionnel revient : « les incontournables seront là, et nous aurons quelques nouveaux, comme l’association Alouane, qui fait de l’artisanat haut de gamme », présente le coordinateur. On retrouve également une exposition, un spectacle de percussions et deux soirées concerts : le 10 à 19 heures à la Moba, avec le Pied de la Pompe et Djamac, et le 11 à 19 heures à la Pyramide Gabriel Marini et Ananka.

Le tout rendu possible grâce à l’engagement de la vingtaine de bénévoles de l’association, aidés par la mairie de Bagnols, mais aussi et surtout grâce au public.

Retrouvez le programme complet ici.

Et aussi :

L'affiche 2017 (DR)
L'affiche 2017 (DR)

L’affiche est cette année encore très réussie, et toujours signée du Bagnolais Alexandre Hostein.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité