A la uneActualitésSociété

NÎMES Jour de vente aux enchères pour l’Imperator

Lentrée de lhôtel Photo Anthony Maurin).
L'entrée de l'hôtel (Photo Anthony Maurin).

Cela fait des mois que l'on sait que le prestigieux hôtel Imperator doit se refaire une beauté. Après sa fermeture post feria des Vendanges, voici venu le temps de la vente aux enchères du mobilier et des objets de cet hôtel luxueux.

Ce samedi à 14h, l'histoire de Nîmes se joue en partie dans les murs de l'Hôtel Imperator, un emblème du luxe à la nîmoise qui va bientôt renaître de ses cendres et proposer une nouvelle vie à ce lieu mythique.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Comme bien souvent dans la cité des Antonin, ce sont les commissaires-priseurs Kusel et Champion qui mèneront à la baguette cette vente très spéciale avec possibilité d'acheter à distance via le site web de la société. Dès 14h, les jeux débutent. A ne pas oublier, les 21% de taxe de vente volontaire à ajouter à la somme adjugée... Mais il y en aura pour toutes les bourses et pour tous les goûts!

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Du tapis d'entrée de l'hôtel à un diable, un chariot en passant par un panneau de signalisation, une caisse remplie de rubans de feria, le panneau des clés des chambres, des cintres, une boite à cigares, un aigle en mélaminé, un missel romain sur son lutrin... Vous l'aurez compris, la vente est aussi éclectique que prévue.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

La première casquette du voiturier, suivie de près par la deuxième seront également à la vente, tout comme les canapés et les fauteuils brodés de l'aigle Imperator, la célèbre et immense table de l'entrée de style Louis XV, les superbes photos, les affiches de corridas, les effigies de sept empereurs romains, des étagères, des doubles-rideaux, des fauteuils cabriolets, de tables-basses, l'enseigne du restaurant, les tonneaux en bois, même les portes des plus célèbres chambres... Sans oublier la cave de l'Imperator qui, elle aussi, est à la vente.

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

La amateurs y trouveront des quilles prestigieuses qui vont du Margaux au Saint-Julien et qui s'achèveront par du Pommery, Mumm et Ruinard!

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Une vente à ne pas manquer, rien que pour le folklore et pour tenter l'ivresse d'acquérir une partie du patrimoine nîmois. En effet, cet hôtel, connu à l'international, a reçu les plus grandes stars en séjour à Nîmes et détient des anecdotes incroyables. Ah... si les murs pouvaient parler! En attendant, ce sont les objets qui font parler! Bonne vente, et bon achat!

(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES Jour de vente aux enchères pour l’Imperator”

  1. Je vois que la vente comprends des panneaux de signalisation de l’hôtel. Je dis peut être une sottise mais ce genre de panneau est financé par qui a l’origine ? L’Hôtel ou le contribuable nimois? Si la bonne réponse est la deuxième à qui reviendra le produit de leur vente?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité