Brèves

ALÈS L’appelé du Seigneur condamné à 2 000€ d’amende

Exemple d'un mobil-home d'un résidant à l'année. D.R/C.M

Stéphane, un ferrailleur de 36 ans, possède une parcelle de terrain à Deaux sur laquelle il a posé son mobil-home, ce qui lui est interdit. Le trentenaire, condamné plusieurs fois par la justice mais qui est rentré dans le droit chemin après avoir "entendu la parole de Dieu" (relire ici), a été condamné ce vendredi matin par le tribunal correctionnel d'Alès à 2 000€ d'amende dont 1 000€ avec sursis. Il devra par ailleurs procéder au retrait de son mobil-home et remettre les lieux en état dans un délai de trois mois sous peine d'une amende supplémentaire de 50€ par jour.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité