Brèves

ALÈS L’appelé du Seigneur condamné à 2 000€ d’amende

Exemple d'un mobil-home d'un résidant à l'année. D.R/C.M

Stéphane, un ferrailleur de 36 ans, possède une parcelle de terrain à Deaux sur laquelle il a posé son mobil-home, ce qui lui est interdit. Le trentenaire, condamné plusieurs fois par la justice mais qui est rentré dans le droit chemin après avoir "entendu la parole de Dieu" (relire ici), a été condamné ce vendredi matin par le tribunal correctionnel d'Alès à 2 000€ d'amende dont 1 000€ avec sursis. Il devra par ailleurs procéder au retrait de son mobil-home et remettre les lieux en état dans un délai de trois mois sous peine d'une amende supplémentaire de 50€ par jour.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité