A la uneActualités

EN DIRECT À Nîmes, la neige refroidit les clients des Halles

Ambiance frileuse ce matin aux Halles… Seuls les clients les plus courageux ont défié les sols glissants recouverts de neige pour faire leurs emplettes.

Entre hier et aujourd'hui, les clients ne se sont pas bousculés au portillon des Halles de Nîmes... (Photo : Coralie Mollaret)

Ce n’est pas franchement une surprise pour les commerçants. « La neige a fait chuter d’environ 30% notre clientèle », comptabilise Patrice, vendeur de fruits et légumes aux Halles.

Chaque matin, le rez-de-chaussée de la Coupole accueille les Nîmois soucieux de consommer des produits frais et de qualité. « Notre clientèle est assez âgée. Entre hier et aujourd'hui, certains ne se sont pas risqués à emprunter les sols glissants de l'Écusson », poursuit le primeur.

Même constat du côté de la fromagerie Vergne : « d’habitude on a entre 100 et 150 clients. Hier, si on en a fait 20, c’était le bout du monde ! » Un peu plus loin, l’étal Villaret a carrément fermé boutique hier : « deux employés de notre magasin place de l’Horloge n’ont pas pu venir. Alors, c’est moi qui suis allée », explique Ophélie.

Heureusement, les clients plus fidèles et surtout, les plus matinaux, étaient au rendez-vous. Rappelons que l’épisode neigeux a démarré après 10 heures. René, 64 ans, est sur le pied de guerre tous les jours à 7 heures 30 : « après avoir acheté les croissants pour madame, je passe ici. Moi, je n'ai pas franchement remarqué de différence », raconte-t-il.

Qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, René est toujours au rendez-vous ! (Photo : Coralie Mollaret)

Difficultés d’approvisionnement 

De l’épisode neigeux, découle aussi les problèmes d’approvisionnement pour les commerçants. « Moi, je me fournis au marché gare de Nîmes et à Montpellier. Par exemple, j’ai moins de fruits exotiques… Montpellier est toujours dans une situation difficile. Je ne sais pas si la situation va se s'améliorer aujourd’hui » relève Patrice.

Employée de la maison Montgrand, un traiteur, Marie a eu des difficultés d’approvisionnement en emballages : « mais ça va ! On en a encore en stock ! Par contre, on est en panne de petite monnaie… », confie cette Nîmoise qui préfère voir le verre à moitié plein : « Nîmes sous la neige, c’est quand même magnifique ! » On confirme...

Hier, les arènes sous la neige... (Photo : Anthony Maurin)

En direct des Halles, les envoyées (très) spéciales,

Linda Mansouri et Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité