A la uneActualités

LE 7H50 d’Évrard Zaouche, directeur du CGR Nîmes : « on est dans nos objectifs »

Évrard Zaouche derrière l'une des cinq caisses-comptoirs destinées à la vente des billets et des confiseries (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Directeur et actionnaire de CGR Nîmes, le Nîmois Évrard Zaouche court dans tous les sens pour impulser la meilleure dynamique au nouveau cinéma de centre-ville de Nîmes. Il est l'invité du 7h50.

Objectif Gard : Comment se porte le cinéma après presque une demi-année d'activité ?

Évrard Zaouche : On est dans nos objectifs. Pas assez à mon goût mais je suis un homme pressé. J'ai avancé ces dernières semaines sur beaucoup de sujets notamment avec mon associé et je suis ravi des opérations mises en place et de tout ce qui va se mettre en place dans les prochaines semaines et prochains mois. Je veux satisfaire les Nîmois et je pense que l'on avance dans le bon sens. Les parkings qui étaient une urgence sont maintenant réglés avec les trois premières heures offertes. On a fait une opération Prix Canon en février qui a connu un très vif succès. D'ailleurs, je peux vous l'annoncer ce matin, on reconduit le même type d'opération sur tout le mois d'avril et mai 2018 avec un tarif unique de 5,50 euros tous les jours, à toutes les séances et pour tous les publics. Les Nîmois ont deux mois pour venir découvrir ou redécouvrir le cinéma à un tarif accessible à tous.

D'autant que la programmation cinématographique va être riche sur avril et mai ?

Je vous le confirme. Au mois d'avril, on relance un ciné fille autour du film Milf réalisé par Axelle Laffont, c'est son premier film. Taxi 5 bien sûr le 11 avril prochain. Javier Bardem et Penelope Cruz ressuscitent Escobar le 18 avril. Sans oublier Les Municipaux, Avengers et le nouveau Star Wars Solo. J'en oublie d'autres forcément mais vous l'avez compris, le public Nîmois aura le choix ! Et je compte bien renouveler des avant-premières comme durant les semaines précédentes. mais faut se battre : les distributeurs ont tendance encore à avoir les réflexes d'avant mais aujourd'hui à Nîmes, il existe plusieurs cinémas et le nôtre a de sacrés atouts.

Vous faites en sorte aussi d'attirer des professionnels pour qu'ils puissent investir le cinéma ?

Nous travaillons en étroite collaboration avec les établissements scolaires qui avait été délaissés ces dernières années. Je me suis adjoint les services d'un référent cinéma bien connu à Nîmes. Et avec lui, nous avons déjà signé plusieurs conventions avec l'Université Vauban, le lycée de la CCI, les établissement d'Alzon, l'Institution Saint-Stanislas... Nous allons également approcher les professionnels hors éducation. Notamment les comités d'entreprise car nous avons aujourd'hui des propositions concrètes et attractives à leur proposer.

Un mot sur la programmation musicale ?

La scène All that Jazz va se poursuivre jusqu'à la fin de la saison. Ensuite, à partir de septembre, nous souhaitons créer l'évènement au cinéma avec de belles dates et une programmation plus variée et pas exclusivement jazz. Je ne peux rien vous révéler à ce stade mais je pense que vous serez agréablement surpris par les concerts exceptionnels que nous allons proposer. Et viendra aussi le moment de fêter notre première année. Et pour l'occasion, nous allons mettre les petits plats dans les grands pour, je l'espère, proposer quelque chose de grandiose.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité