A la uneActualités

ALÈS La cantine solidaire fête les beaux jours

Une grande paella a rassasié les convives de la cantine solidaire de Rochebelle, vendredi. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Une immense paella a régalé plusieurs dizaines de personnes, ce vendredi midi, à la cantine solidaire de Rochebelle qui ouvrait officiellement sa terrasse ombragée.

À l’ombre du grand figuier voûté, il règne une ambiance presque estivale. L’odeur familière de la traditionnelle paella, concoctée par le chef cuistot, Paulo, commence à mettre en appétit les convives qui patientent un verre de sangria à la main. Comme à chaque déjeuner, on retrouve « des fidèles de Rochebelle, des familles d’autres quartiers, des partenaires associatifs et des vieux copains », résume, tout sourire, Étienne Kretzschmar, fondateur de la cantine.

Quatre ans après sa création, le restaurant populaire ne désemplit pas. Environ 35 repas sont servis chaque midi sur un principe de solidarité : chacun paye son repas (entrée, plat, dessert) en fonction de ses moyens. Soit, au final, 4€ pour les plus démunis et 11€ pour les autres. « Nous fonctionnons sur la participation spontanée de ceux qui payent plus pour ceux qui donnent moins. C’est notre plus grande fierté, mais aussi notre plus grande inquiétude », souligne Étienne. Inquiétude car ce modèle atypique reste fragile : « Nous n’échappons pas aux difficultés mais avec l’aide de chacun, nous sommes arrivés à les surmonter et nous sommes encore là ! » Toutefois, avec la diminution des contrats aidés, l’emploi du cuisinier est aujourd'hui menacé.

Malgré tout, la cantine solidaire compte bien poursuivre son enracinement dans le quartier abîmé de Rochebelle, en devenant peut-être, dans un avenir proche, un espace de vie social agréé par la Caisse d’allocations familiales. Mais surtout en continuant, chaque jour, de proposer des menus équilibrés pour tous, dans la convivialité et la bonne humeur !

Élodie BOSCHET

Cantine solidaire, 14-16 faubourg de Rochebelle, 06 37 82 51 80.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité