A la uneActualitésCulture

LE 7H50 de Corentin Carpentier : « défendre nos traditions qui sont menacées chaque jour »

Président et fondateur des Jeunes aficionados nîmois, Corentin Carpentier est également à la tête de l'Union des jeunes de Provence et du Languedoc.

Président et fondateur des Jeunes aficionados nîmois, Corentin Carpentier est également à la tête de l'Union des jeunes de Provence et du Languedoc (Photo DR/Objectif Gard)

À quelques jours de l'ouverture de la Feria de Nîmes et des fêtes votives dans le Gard, il est l'invité du 7h50 pour évoquer son combat quotidien : la défense de nos traditions.

Objectif Gard : Vous êtes président de l'Union des jeunes de Provence et du Languedoc. Quelle est la vocation de votre association ?

Corentin Carpentier : De défendre les traditions taurines de nos territoires, qui vont de l'Hérault au Bouche du Rhône en passant par le Gard. C'est le regroupement de toutes les associations et clubs taurins. L'objectif est de faire ensemble ce que nous ne parvenons pas à faire de façon isolée. Et en particulier vous l'avez compris de défendre nos traditions qui sont menacées chaque jour par des préfets, certains maires ou encore ce que j'appelle les anti-tout (anti-corridas, anti-pêche, anti-cirque, ...). Nous nous sommes regroupés il y a maintenant trois ans et nos premières missions ont consisté à travailler en étroite collaboration avec les préfectures, les élus et les gendarmeries autour de l'utilisation des voitures de fêtes. Une charte a été signée avec de nombreux maires pour sensibiliser la jeunesse et éviter tout accident.

La Feria de Nîmes démarre dans quelques jours. On constate que depuis quelques années, les Arènes ne font pas le plein pour les corridas. Serait-ce le signe d'une forme de désaffection de la part du grand public ?

Je ne le crois pas. Nous avons mis en place une tribune dédiée aux moins de 25 ans dans les Arènes de Nîmes dans le cadre des corridas. Et cette année encore, 300 abonnements sont partis en 48h. Il va nous falloir envisager une tribune plus grande pour les prochaines années au regard d'un tel succès populaire. Il y a donc au contraire une vraie adhésion des jeunes. À condition de proposer des tarifs attractifs pour toutes les bourses. Et c'est peut-être cela qui explique la baisse de fréquention des corridas. Je crois que les organisateurs de spectacles taurins n'ont pas suffisamment pris en compte qu'une crise économique s'est abattue sur l'Europe. Les aficionados n'ont peut-être plus les moyens de payer des places aussi chères. Il est donc important d'adapter l'offre tarifaire aux spectateurs afin d'assurer une affluence forte dans les Arènes.

Un mot sur les fêtes votives. La saison estivale débute très bientôt et les jeunes Gardois seront une nouvelle fois au rendez-vous...

Les fêtes votives sont ancrées dans les traditions de nos territoires. Il est indispensable que l'on puisse défendre leur pérennisation. Elles sont malheureusement clairement menacée par des préfets et maires qui n'ont plus le courage de les maintenir en raison d'une réglementation de plus en plus contraignante. Prenez l'exemple de l'Hérault où la Préfecture a exigé de restreindre le nombre de jours de fêtes dans nombre de communes. Ce n'est pas acceptable. Sous couvert de mesures de sécurité folle, on dénature nos traditions. Nous serons attentifs afin que le préfet du Gard ne s'en inspire pas. Par ailleurs, nous profitons de vos colonnes pour rappeler aux élus que nous sommes tout à fait disposés à travailler avec eux et la préfecture dans l'organisation et la sensibilisation de la jeunesse lors des fêtes votives. Nous déplorons ne pas être invités lors des réunions préparatoires, et ce, depuis des années. Nous le ferons savoir une fois de plus en juin prochain où des rassemblements sont prévus.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

En savoir-plus : https://www.facebook.com/JeunesdeProvenceetLanguedoc/

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “LE 7H50 de Corentin Carpentier : « défendre nos traditions qui sont menacées chaque jour »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité