A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES EN FERIA El Rips, le torero en herbe

L'attaquant du Nîmes Olympique Renaud Ripart a troqué ses crampons pour la muleta du matador le temps d'une capea.

El Rips aussi adroit muleta en main que ballon au pied (Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Officiellement en vacances depuis hier, Renaud Ripart, attaquant du Nîmes Olympique est venu participer à la capea de la presse.

La Capea désigne l'affrontement entre toros et aficionados, simplement par plaisir de toréer sans picador, ni mise à mort. Pur nîmois, le numéro 20 du NO a révélé sa passion pour la tauromachie après avoir célébré un but aux Costières en imitant le geste du torero. Ce vendredi matin, il a changé d'arène et a affronté le toro. Le footballeur a pu compter sur les conseils des professionnels qui l'entouraient, notamment notre journaliste Anthony Maurin et l'ancien matador Gilles Raoux.

Alors maestro, quelles sont vos sensations ? photo (Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Entre deux toros et quelques belles passes réalisées, Renaud Ripart a livré ses sensations : "j'ai eu un peu chaud deux, trois fois. Heureusement que je n'étais pas tout seul sinon j'aurais fini le cul parterre ! " Pas le temps d'en dire plus que le devoir appelait El Rips, dans l'arène des Jardins de la Fontaine. Ce dernier, pour sa...première, semblait détendu ce qui n'était pas forcément le cas de son entourage.

Amandine, compagne et future épouse de Renaud, qui était stressée au bord de la piste (photo Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Même si elle avait le sourire, Amandine, future Madame Ripart le 9 juin, n'était "pas bien du tout. J'ai hâte que ça se termine", confessait-elle, malgré tout étonnée des performances de son torero maison : "je pensais qu'il allait tomber et au final il m'impressionne et m'épate." Sa compagne, affirmait quand même que ce matin El Rips semblait stressé malgré sa décontraction affichée devant le toro. Un moment de partage pour Renaud avant de partir pour son enterrement de vie de garçon. On se retrouve l'année prochaine dans les arènes pour l'alternative.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité