ActualitésPolitique

AIGUES-MORTES Un conseil municipal propice aux règlements de comptes

Administratifs ou politiques...

Pierre Mauméjean, maire de la commune aux remparts depuis 2014.

La nouvelle configuration sécurité du conseil municipal d'Aigues-Mortes, avec relégation du public au fond de la salle et suppression des rangées de chaises contre le mur, a déjà fait long feu.

Mise en place lors d'un seul conseil, après que le chef de file de l'opposition a été pris à partie par le compagnon propriétaire de parcelles d'une adjointe dans le dossier du Mas d'Avon (une plainte a d'ailleurs été déposée), la fugace disposition mobilière de précaution a vécu. Cédric Bonato, maire de 2008 à 2014 et principal opposant de M. Mauméjean, s'est retrouvé soigneusement encadré derrière lui par l'homme contre qui il a porté plainte et par un jeune soutien bruyant de  Pierre Mauméjean, face à lui, sur une chaise du public. Le charme suranné des conseils municipaux aigues-mortais repose sur l'impression d'un saut dans le temps politique ramenant aux années soixante-dix.

Lors du même conseil, annonce fut faite du départ en retraite de l'actuel directeur général des services, M. Nicomède, en poste depuis 2014. Ce dernier, inquiété par une plainte de la commune de Juvignac (34), où il a exercé longtemps, fait valoir ses droits à une retraite légèrement anticipée. En effet, si par malheur le fonctionnaire devait être reconnu coupable de certains faits reprochés par Juvignac, il pourrait désavantageusement perdre tout droit à pension de retraite, s'il se trouvait encore en poste au moment du prononcé du jugement. Pour l'instant, l'affaire est seulement en cours d'instruction mais risque d'alimenter la chronique judiciaire des collectivités locales d'Occitanie bientôt...

 

Cédric Bonato, maire aigues-mortais de 2008 à 2014, actuellement dans l'opposition (photo DR)

Cinquante et une associations sont subventionnées par la municipalité, sans polémique aucune. Trente cinq dossiers étaient à l'ordre du jour ce 16 mai comme l'adoption des comptes administratifs de la commune qui s'est fait à la majorité. Un compte 2017 d'un total de 1 111 220 euros soit 960 773 euros en fonctionnement et 150 446 € en investissement.

Entre chien et chat

Sans surprise aucune, l'opposition a voté contre. Les joutes verbales habituelles ont opposé Messieurs Bonato et Mauméjean, comme chien et chat, chacun reprochant à l'autre ses choix de gestion et vantant son action passée ou présente. Plusieurs escarmouches portant sur la gestion des parkings payants, le choix de conserver l'office du tourisme dans le giron strictement municipal ont ainsi émaillé le fil de la réunion. M. Bonato a clairement partagé son inquiétude face à l'importance grandissante des parkings payants, la possible délégation de leur gestion au privée (niée par le maire), le découragement suscité par les tarifs auprès d'une partie de la population qui, selon l'ancien maire, s'en va faire ses courses ailleurs.

Des inquiétudes balayées sans ménagement par M. Mauméjean qui lui, insiste sur les travaux réussis dans divers parkings et a annoncé que le parking numéro 5 serait gratuit hors saison. La troisième modification du Plan local d'urbanisme (PLU), liée au Pôle santé vers la gare et le secteur du 8 mai 1945 n'a pas été approuvée par la liste Bonato.  Notons encore que le climat pré-orageux a régulièrement fait monter la tension électrique entre les divers camps du conseil, l'expression "on est tous cousins !" employée à un moment par M. Bonato déclenchant un pic de tension avec commentaires nerveux dans la majorité. Aigues-Mortes, on y va pour son ambiance, à nulle autre pareille...

Florence Genestier

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “AIGUES-MORTES Un conseil municipal propice aux règlements de comptes”

  1. Voilà un article qui ne fera pas date!!! Il serait plutôt intéressant de faire un article sur les alliances contre nature qui sont en train de se mettre en place entre Bonato et Charpentier ( oui oui il revient ) les deux sont prêts à tout pour mettre la droite hors jeux. Là on aurait surement du croustillant. Pour le reste rien de bien nouveau. La pièce de théâtre qui se joue actuellement est jouée régulièrement depuis 2014. A suivre…..

    1. Merci à M. Pignan, seul élu de sa liste d’opposition à Aigues-Mortes de réagir si régulièrement en variant les pseudonymes à chaque article sur le conseil municipal aigues-mortais. Pour plus de « Constance », nous lui signalons qu’une réaction en son nom propre nous inciterait peut être, mais ce n’est pas sûr, à solliciter son avis toujours éclairé et fantastique visiblement, malgré le courage de l’affichage, à l’avenir… Ou pas. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité