ActualitésSociété

NÎMES Le dispositif médical, porteur d’emplois et d’avenir

Nîmes Métropole s'installe dans le paysage médical et innovant de France. La preuve avec les 4èmes rencontres nationales des dispositifs médicaux innovants.

Le remboursement des dispositifs médicaux intéresse plus que les simples professionnels (Photo Anthony Maurin).

Nîmes a-t-elle un réel rôle à jouer dans cette affaire ? Depuis quatre ans, c'est ce que se disent les principaux acteurs de la politique locale, de l'économie locale et de la santé locale. Il faut rappeler que les dispositifs médicaux sont, à l'heure où l'Homme prend conscience de l'importance de la manière dont il faudrait faire évoluer la médecine et ses suites, l'issue de sortie économico-médicale la plus pérenne à une crise qui n'existe pas encore mais qui pourrait très bien pointer le bout de son scalpel.

Pour Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, " Ces dispositifs sont importants dans la forme comme dans le fond pour notre territoire. Nous avons des montres en la matière comme Bastide Médical ou Askle. Grâce à la création de six entreprises, 15 emplois supplémentaires sont à dénombrer dans le secteur. Nîmes est la ville française qui travaille là-dessus. Et c'est un réel plaisir de travailler au-côté du CHU et d'Eurobiomed. C'est parfait pour la dynamique de notre territoire. "

Et Martine Ladoucette, directrice du Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes Carémeau ne va pas dire le contraire. " Ces 4èmes rencontres marquent leur succès dans la pérennité. 10 projets sont aujourd'hui accompagnés par le CHU et au moins autant sont en cours de l'être.  Les CHU doivent reconnaître l'innovation et s'interroger quant à leur rôle de soutien des innovations dans les hôpitaux du futur. Oui, les CHU sont à même de définir le juste besoin et peuvent aider à la conception avant de procéder à l'évaluation en vie réelle. Qui dit remboursement dit limite mais nos contraintes budgétaires sont importantes, l'innovation a un coût et la mise en concurrence des dispositifs n'est pas des plus faciles. "

L'économie qui gravite autour de la santé n'a pas de prix. Elle veille au bon prolongement de l'action médicale et accompagne de nombreuses entreprises locales dans leur quotidien. Au centre des 4èmes rencontres nationales des dispositifs médicaux qui se déroulent à Nîmes, le remboursement des dispositifs médicaux innovants. Pour traiter de cela, deux jours, des conférences et colloques, des ateliers, des témoignages d'entreprises...

Le remboursement des dispositifs médicaux intéresse plus que les simples professionnels (Photo Anthony Maurin).

" L'emploi nous motive tous ! Il y a 800 000 dispositifs médicaux sur le marché donc l'offre est très large et Nîmes est en tête de pont sur certains projets " ajoute Michel Bazin conseiller municipal de la Ville de Nîmes délégué à la santé et à l'enseignement supérieur. Le pôle Eurobiomed fait également partie de la belle aventure. Ses spécialités ? La médecine personnalisée, les maladies chroniques et le vieillissement, ainsi que les maladies rares. Pour son président Xavier Tabary, " Nîmes Métropole inscrit son action dans la durée car si l'on veut réussir, il faut que toutes les forces convergent. Nous accompagnons les porteurs d'innovation dans des domaines transversaux comme la médecine technologique, la biologie technologique ou l'intelligence artificielle. "

Dans le coup, évidemment, le député de la sixième circonscription du Gard Philippe Berta. Lui aussi fait partie des chevilles ouvrières du monde de la santé par son passé et par ses actions. D'ailleurs, il vient d'émettre deux propositions de loi qui seront à coup sûr votées dans les prochaines semaines. " Nous allons raccourcir le temps qui sépare l'idée, la conception et la mise en place sur le marché de ces dispositifs médicaux. Nous devons également oeuvrer en faveur d'une diminution du "reste à charge" pour les handicapés, y compris sur l'innovation car nous devrons recomposer l'ensemble de la filière. "

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité