A la uneActualitésSociété

NÎMES Le Musée de la Romanité, il faut y aller !

La boutique, vue du hall (Photo Anthony Maurin).

On ne va pas faire pour refaire un nouvel article concernant le contenu du Musée de la Romanité et encore moins concernant son architecture, il est là, il est rempli de pièces historiques, à vous de vous laisser embarquer par l'histoire qu'il raconte, de sa façade jusqu'à son jardin en passant bien sûr par les trois grandes étapes de la vie nîmoises depuis ses débuts formels. Même Françoise Nyssen, la ministre de la Culture était là !

Photos...

Ensemble de statues retrouvé route de Beaucaire lors de la création de la rue Aimé Jacquerod (Photo Anthony Maurin).
Daniel Jean Valade, adjoint à la culture pour la Ville de Nîmes et Dominique Darde, conservatrice en chef du Musée de la Romanité (Photo Anthony Maurin).
La presse présente pour la visite inaugurale (Photo Anthony Maurin).
Vue de premier étage du Musée (Photo Anthony Maurin).
Franck Proust, député européen, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, Carole Delga, présidente de la Région, Françoise Nyssen, ministre de la Culture et Dominique Darde (Photo Anthony Maurin).
Quelques mosaïques (Photo Anthony Maurin).
Au premier plan mais de dos, une fantastique animation de la création de la ville de Nîmes... En haut à gauche, les taureaux que l'on peut voir sur le fronton de la porte de l'Empereur aux Arènes (Photo Anthony Maurin).
Excellente idée, pour ne pas se casser les yeux sur les petites pièces, des loupes très pratiques (Photo Anthony Maurin).
Une arrivée ministérielle... (Photo Anthony Maurin).
Françoise Nyssen et Elizabeth de Portzamparc, architecte du Musée de la Romanité (Photo Anthony Maurin).
Une salle met en valeur les collections du 19ème siècle (Photo Anthony Maurin).
La mort, ses rites, ses cultes et ses stèles (Photo Anthony Maurin).
Salle très interactive en fin de visite. La technologie au pied et à la main (Photo Anthony Maurin).
Voir la ville à travers les âges en poussant un manche comme pour prendre de la hauteur et du savoir (Photo Anthony Maurin).
Un livre ouvert qui projette Nîmes, son histoire et ses typicités (Photo Anthony Maurin).
Une maison gauloise reconstruite pour apporter une vision pratique très agréable (Photo Anthony Maurin).
Mosaïque à ne pas manquer... (Photo Anthony Maurin).
Une salle très romaine (Photo Anthony Maurin).
Un habitat romain (Photo Anthony Maurin).
Des jouets et jeux (Photo Anthony Maurin).
Arrivée sur le toit terrasse (Photo Anthony Maurin).
Les tables du restaurant la Table du 2 (Photo Anthony Maurin).
Les arènes magnifiées de la terrasse du restaurant (Photo Anthony Maurin).
Daniel Jean Valade, Denis Bouad, président du Département du Gard, Jean-Paul Fournier et Franck Proust (Photo Anthony Maurin).
Le maire Jean-Paul Fournier à quelques instants de dévoiler la plaque inaugurale de son Musée de la Romanité (Photo Anthony Maurin).
Dehors, manifestations contre pour Moussa et le Conservatoire, dedans, 2000 invités écoutent les discours (Photo Anthony Maurin).
Le jardin à l'arrière du Musée (Photo Anthony Maurin).
Apéritif musical pour une inauguration réussie (Photo Anthony Maurin).

Samedi 2 juin : Ouverture au public de 15h à 22h (dernière entrée à 21h)
> Accès au jardin archéologique à partir de 16h.
> Ouverture du Café du Musée en rez-de-chaussée à 15h, et du restaurant La Table de 2 pour le dîner (réservations : contact@latabledu2.com)

Dimanche 3 juin : Ouverture au public de 10h à 19h (dernière entrée à 18h)
> Le Café du Musée et le restaurant La Table de 2 seront ouverts toute la journée

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Le Musée de la Romanité, il faut y aller !”

  1. S 02 VI 18: Le musée comporte un auditorium de plus de 200 places 6m en dessous du témoin de la crue de 1988. Magic Fournier utilise de l’argent public destiné à protéger les populations des risques d’inondation pour créer de nouveaux risques!
    @FG_MEYNIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité