ActualitésSociété

GARD Le dispositif de recueil cartes d’identité et passeports affiche complet

Calvisson, Rochefort-du-Gard et Saint-Gilles sont les dernières communes à bénéficier du dispositif de recueil CNI-passeports. Et les demandes sont nombreuses...

Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles, Dominique Riberi, maire de Rochefort-du-Gard, et André Sauzede, maire de Calvisson (photo Corentin Corger)

Depuis avril et mai dernier, Calvisson, Saint-Gilles et Rochefort-du-Gard sont les trois dernières communes à s'être équipées de stations d'enregistrement pour délivrer des CNI (Cartes nationale d'identité et des passeports).

Désormais, au total, 29 communes du Gard bénéficient de ce dispositif qui permet aux administrés, mais pas seulement, de pouvoir obtenir à proximité leur titre d'identité. Un maillage réparti en fonction des bassins de population du Gard. Saint-Gilles est équipé alors que ses voisins Vauvert, Bellegarde et Beaucaire le sont déjà.

La première demande pour Rochefort-du-Gard, il y a environ un an, avait été refusée. Car des dispositifs étaient déjà mis en place à Villeneuve, Les Angles et Remoulins. Mais la demande ne cesse de croître. "En moyenne, on traitait 985 dossiers papiers par an. Nous sommes opérationnel depuis le 3 avril et avons déjà traité 583 demandes", détaille Dominique Riberi, maire de Rochefort.

Deux agents à temps plein gèrent une quinzaine de rendez-vous par jour avec numérisation des documents et prise d'empreinte sur place. Un service qui profite aux communes environnantes, notamment celle du Vaucluse. Et même aux touristes venus de toute la France. Le renouvellement d'une carte d'identité ou d'un passeport peut se faire dans n'importe quelle commune. C'est le ministère de l'Intérieur qui avait tablé sur 29 communes. Le quota est atteint mais avec une augmentation de population d'environ 7 000 habitants par an, d'autres communes pourront être équipées d'ici quelques années.

65 jours d'attente

Des maires ravis que la préfecture leur délègue cette compétence dans l'optique de garder un lien avec la population. Des élus qui montrent l'exemple. "À 50 ans, j'en ai profité pour me faire enfin un passeport", sourit Eddy Valadier. Les communes qui ne possèdent de stations biométriques peuvent néanmoins fournir les documents à remplir, en marge du rendez-vous. Pour l'obtenir l'usager doit compter en moyenne 23 jours. Après quinze ou vingt minutes passés en mairie, il devra attendre environ 6 semaines avant de pouvoir retirer sa carte d'identité ou son passeport. Au total, un peu plus de deux mois sont nécessaires pour faire renouveler son titre. La validité pour la CNI est de 15 ans et de 10 ans pour un passeport.

En plus de ces appareils fixe, un dispositif mobile existe dans des cas particuliers. Il est réservé aux personnes qui sont dans l'impossibilité de se déplacer comme les résidents d'EHPAD ou celles qui sont hospitalisées pour une longue durée. Certaines peuvent avoir besoin de mettre à jour leurs documents. Seules six communes disposent de cette technologie : La Grand-Combe, Cendras, Alès, La Calmette, Nîmes et le Grau-du-Roi. En 2017, 40 103 passeports et 36 327 cartes d'identité ont été délivrés ou renouvelés ce qui représente 10% de la population du Gard.

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité